Association L'Ange Bleu
A.N.P.I.C.P. (Association Nationale de Prévention et d'Information Concernant la Pédophilie)

33, avenue Philippe Auguste
75011 PARIS
Tél : 06 84 97 72 39


Rechercher sur le site : Tous les mots
Share |

Retour



L’ange Bleu interpelle Ségolène Royal à propos de la Pédophilie

Je rebondis sur la question de la pédophilie que madame Ségolène Royale a évoquée lors du débat présidentiel du 02 mai 2007 sur la délinquance sexuelle relatif à l’action préventive que je mène. Cette dernière est revenue sur les déclarations de monsieur Sarkozy à propos des origines génétiques de la pédophilie sans qu’elle puisse donner des explications exactes sur l’étymologie de la pédophile.

En proposant des mesures de prévention et de réinsertion totalement incohérentes avec la réalité, Madame Ségolène Royale a montré l’incompétence dont elle a toujours fait preuve depuis toujours dans ce domaine. Elle a proposé des mesures en ignorant qu’elles existent depuis longtemps au sein des prisons et des centres de détention et dont l’efficacité a été remise en question par monsieur Sarkozy récemment en reconnaissant l’échec des soins des délinquants sexuels. Un constat salutaire de la part d’un candidat qui a osé courageusement soulever un problème de société grave et réel. Il est important de noter les efforts déployés par les services sociaux et médicaux chargés de l’insertion des détenus. Cependant, la délinquance sexuelle nécessite beaucoup plus de moyens pour garantir des résultats. Il ne s’agit pas de prendre des nouvelles mesures, mais de donner plus de moyens pour améliorer celles qui existent.

Les mesures proposées par la candidate à ce sujet relèvent du manque de connaissance sur un phénomène qui n’est ni génétique certes mais qui ne se soigne pas pour autant comme elle le prétend dans la mesure où la pédophilie n’est pas une maladie. La pédophilie est une inclination sexuelle envers les enfants qui peut se gérer toute une vie sans passage à l’acte. Un exemple flagrant qui reflète les lacunes de madame Ségolène Royale sur un thème crucial. En déclarant « les pédophiles qui sortent de prison doivent être soignés et enfermés tant que l’expertise médicale ne leur permet pas d’être libérés. En assimilant les pédophiles y compris les abstinents aux délinquants sexuels, elle met le doigt sur ce que j’appelle l’erreur fatale d’une méconnaissance qui génère les dysfonctionnements d’un système comme nous l’avons constaté lors des procès. Hors il est important de noter qu’il existe une grande catégorie d’hétérosexuels et d’homosexuels qui agressent sexuellement des enfants et des femmes sans être pédophilie au sens étymologique du terme. Il n’en demeure pas moins que c’est sur ses actes qu’on est jugés et non sur son orientation sexuelle.

Elle a abordé un sujet dont elle ignorait les tenants et les aboutissants du système juridique élaboré en grande partie par la gauche. Un sujet sensible qui la dépasse de loin et auquel elle ne s’est jamais intéressée profondément lorsqu’elle était Ministre Déléguée à la famille.

Car, compte tenu des courriers que madame Ségolène Royale a reçus de la part de quelques parrains députés et Sénateurs en faveur d’une subvention, sa réponse était fondée sur une méconnaissance du dossier et du bilan des résultats de l’association l’Ange Bleu en difficulté.

Courrier de Monsieur Alain Claeys Député de la Vienne et Conseiller Général adressé le 06 novembre 2001 m’informant de la réponse de madame Ségolène Royale.

Madame la Présidente,

Par courrier , en date du 13 août dernier, je vous indiquais que j’interviens à nouveau, auprès de madame La Ministre Déléguée à la Famille et à l’Enfance, au sujet de votre demande de subvention, et je viens d’être informé que malheureusement une suite favorable n’a pu être réservée à votre dossier ; en effet, Madame Ségolène la Ministre m’indique que l’attribution de cette subvention ne pourra intervenir que si votre association présente des actions concrètes et justifie d’une compétence approfondie de la lutte contre la maltraitance.

Regrettant de ne pas pouvoir vous communiquer de meilleures informations, je vous prie de croire, madame la présidente , à l’expression de mes sentiments très distingués.

Signé Alain CLAEYS.

Dans la mesure où madame Ségolène Royale évoque comme argument de refus la compétence approfondie, j’aimerais lui rappeler qu’en ayant été la garante des familles et des enfants, elle aurait dû découvrir à travers mon action que mon rôle et ma mission s’inscrivent totalement dans le registre de la protection de ces derniers dont elle avait la charge. Utiliser des termes lors d’un débat présidentiel sans avoir une connaissance du sens qu’on emploie, me semble plus grave qu’un avis personnel donné lors d’une interview comme ce fût le cas avec monsieur Sarkozy. Touchée personnellement par cette problématique, ce combat représente mon cheval de bataille depuis plus de trente sept ans à titre bénévole pour protéger les enfants de ce que j’ai subi dans mon enfance.

C’est pourquoi, et comme je l’ai évoqué publiquement, dans l’hypothèse que madame Ségolène Royale serait élue, quand bien même la probabilité est mince, je dissoudrai l’association durant cinq ans en France et m’investirai dans une Fondation Mondiale où je suis plus reconnue et respectée comme la Suisse, la Belgique, le Maroc, l’Algérie, le Canada et la Palestine. Pour autant, j’aimerais que madame Ségolène Royale me dise, quelles mesures préventives prendra t-elle pour que les milliers de pédophiles abstinents qui ont fait appel à l’Ange Bleu pour ne pas passer à l’acte, ne deviennent pas des délinquants sexuels ?

Mon espoir porte sur monsieur Sarkozy dans la mesure où il a ouvert le débat sur un sujet très sensible qui n’a jamais suscité de l’intérêt en amont, il me semble que c’est le seul qui sera capable de réfléchir aux moyens à mettre en œuvre pour une meilleure prévention de la maltraitance sexuelle et criminelle.

© 2007, Frédéric Vignale / Latifa Bennari - Le Mague - 04 mai 2007
Source

 


© 2005 : Association L'Ange Bleu - Conception : KANYOO - Développement : Willm N.
Hébergement : 1&1 - Webmaster : webmaster(at)ange-bleu.be
L'Ange Bleu est une association régie par la loi du 1er Juillet 1901 Préfecture de Police de Paris : N°135 801 – P.J.O. n°1787 du 4 Juillet 1998


"Préservons leur avenir : protégeons l'environnement"