Association L'Ange Bleu
A.N.P.I.C.P. (Association Nationale de Prévention et d'Information Concernant la Pédophilie)

33, avenue Philippe Auguste
75011 PARIS
Tél : 06 84 97 72 39


Rechercher sur le site : Tous les mots
Pseudo
E-mail(*)
Message
Qu'est-ce que c'est ?
(*) Champ facultatif
Merci de signer notre livre d'or


CHARTE DU LIVRE D'OR
Le livre d'or se veut être un lieu d'expression convivial. Voici quelques règles simples à appliquer et qui faciliteront la vie de tous, tout en contribuant à rendre votre visite la plus enrichissante possible. Toute participation au livre d'or entraîne le respect et l'acceptation sans réserve de cette charte.

  • Règles de base
    Tous les messages sont modérés a postériori. Si l'un de vos messages contrevient à cette charte il sera expurgé, voire supprimé, par l'administrateur.
  • Respectez vos interlocuteurs
    L'administrateur de L'Ange Bleu ne tolèrera aucun propos délatoire, raciste, sexiste ou simplement injurieux. Tout message de ce type sera supprimé sans préavis.
  • Ne "montrez pas du doigt": On a dû vous seriner cela depuis la tendre enfance, mais cela reste en application ici. Nous n'avons pas ouvert ce livre pour vous inciter à pratiquer la délation vis-à-vis d'une personne ou d'une entreprise, même si elle vous a joué un tour pendable.
  • Annonces commerciales & publicité
    Le livre d'or n'a pas pour vocation de se transformer en zone d'affichage libre. Les annonces à caractère commercial y sont strictement interdites.
  • Sites Adultes
    Les sites dits "adultes" sont une réalité du web. Nous vous demandons simplement de ne pas mentionner ce genre de site ici et d'éviter tout vocabulaire s'y rapportant ou pouvant choquer la communauté, d'autant que le livre d'or est accessible aux mineurs d'âge et indexé par les moteurs de recherche.


A ces quelques limitations près, vous êtes les bienvenus ici et
nous vous remercions de votre participation.
 




Dahtagnon

le 11/11/2020 à 02:13

E-mail:  dahtagnon@hotmail.com Tel/ whatsapp:+229 98 83 03 64 Site web:  https://www.puissant-rituelretouraffectif.com/ Médium voyant, maßtre marabout , grande célébrité occulte, 40 ans dñ€ℱexpérience . Grand spécialiste des problÚmes affectifs: Amour Retour définitif de lñ€ℱÃÂȘtre aimé Crise conjugale ProblÚme familial Déception de couple Trahison Protection contre les esprits de la démence et du vice Malchance conjugale. Désenvoûtement d’amour Union rapide Cas désespéré de retour d’affection Impuissance sexuelle Maßtre SuprÃÂȘme TAGNON mettra tout son savoir faire pour vous donner une meilleur satisfaction. Déplacement possible et travail par correspondance. Nñ€ℱattendez pas que votre problÚme s’aggrave, il y a des solutions pour chaque problÚme. N’attendez pas qu’il vous quitte, n’attendez pas qu’une autre personne lui jette un sort d’amour. Soit la fondation de votre relation. Nñ€ℱhésitez pas à me contacter mÃÂȘme sñ€ℱil s’agit dñ€ℱune simple question. Mon plaisir est dñ€ℱaider ceux qui en on vraiment besoin. Travail rapide et discret, résultat 100% garantit. Magie blanche retour d’affection, travaux vaudou pour retour d’affection Je vous propose mes services. Je suis ouvert à toute discutions et inquiétude si vous en aviez. Votre satisfaction fera mon plaisir. Mes domaines de compétence: - Voyance ésotérisme - Travaux Occulte - Retour d’affection général - Vaudou et de Maraboutage Africain - Récupération d’un ex par la magie - Retour d’affection et mariage - Rapprochement amoureux - Ensorcellement d’amour - Ensorcellement pour fidélité de partenaire - Magie blanche pour garder votre foyer - Magie blanche pour empÃÂȘchĂƒÂ©Ă‚Â l’infidélité - Magie blanche pour vous faire aimé par votre entourage Sorcellerie et protection - Protection contre mauvaise esprit de tout genre. - Protection contre un esprit de mort qui vous tourmante. - Protection contre les attaques de la magie noir et rouge. - Protection contre les accidents de tout genre. - Protection contre les maladies venant de la magie noir. - Protection contre les gri-gri, joujou ou encore vodoun etc.... Sorcellerie et amour - Retour d’affection * Retour de votre amour(e) pour toujours * Retour de votre amour(e) pour une durée déterminée * Rendre votre partenaire ivre d’amour pour vous * Pour le dominer à la maison et partout * Pour le rendre bÃÂȘte d’amour au point qu’il ou elle peut pardonné l’infidélité etc.... - Pour séparation d’un couple * Séparation par la bagarre * Séparation sans histoire * Séparation par la mort * Séparation par la folie * Séparation par accident * Séparation par une maladie mortelle etc.... Tous mes travaux sont sans retour possible et n’aura aucune répercutions sur vous mÃÂȘme, car il s’agit ici de magie banche. Mon travail commence là ou votre espoir s’arrÃÂȘte. Faites comme tout le monde, osez et soyez satisfaits. Pour plus d’informations Pour vos besoins de conseil Pour vos commandes,merci de me contacter à l’adresse: Contact: E-mail:  dahtagnon@hotmail.comTel/ whatsapp:+229 98 83 03 64 Site web:  https://www.puissant-rituelretouraffectif.com/   





Mag

le 03/04/2015 à 19:56

Je tenais Ă  vous fĂ©liciter pour votre dĂ©marche intelligente, sensible et dĂ©licate. Ça ne doit pas ĂȘtre facile de nos jours...





jeanpierremiralles

le 05/03/2015 à 16:16

MĂȘme si je ne commotionne pas cette association, mais vue son importance dans notre sociĂ©tĂ© ”heureusement” qu’il y a ”L’ange Bleu”, le travail de sa prĂ©sidente anciennement victime est extraordinaire quand nous savons que beaucoup d’anciennes victimes deviennent bourreau, d’ailleurs l’état qui se dĂ©douane de ce flĂ©au devrait la sanctifier d’une structure Ă  la hauteur de son travail au lieu de mettre notre argent dans leurs paradis fiscaux... Le seul hic que je me permets d’émettre discrĂštement serait que l’association s’occupe aussi d’enfants victimes, mais lĂ  aussi il y a tellement d’associations de bastringue dans ce combat qu’il est important de trouver une structure qui n’est pas un entonnoir Ă  pĂ©dophiles...





marie99

le 22/02/2015 à 20:22

Bonjour, Je dĂ©couvre aujourd’hui votre association car je me retrouve dans le cas de la compagne d’un homme arrĂȘtĂ© pour agression sexuelle. Autant vous dire que j’ai eu plus qu’un choc en apprenant cela. La honte, l’incomprehension de ce que je n’avais pas vu. La colĂšre, le dĂ©goĂ»t. j’ai peur d’affronter le monde extĂ©rieur de la rĂ©action de mon entourage. Il n’y a pas encore de jugement. Mais pour le moment je tente de le soutenir du mieux que je peux. Car malgre tout je l’aime encore. Maintenant il est ok pour se faire soigner mais puis je lui pardonner? Merci pour votre association et courage Ă  tous,





Fran

le 07/02/2015 à 02:09

Je me couche tard ce soir...un bon repas familial puis une dispute avec ma femme...bref. Du coup je suis seul dans mon salon Ă  ruminer. Je bosse dans la justice depuis pas mal d’annĂ©es maintenant. Du coup quand je rumine, je pense aux affaires que j’ai connues. Les pires souvent, malheureusement. Et je pense Ă  mon entourage Ă  qui je parlais de ces dossiers, sans livrer de noms bien sur. Tous, comme les journaux, voulaient la peau de l’horrible monstre qui avait fait mal Ă  l’enfant. Sans penser pour autant que le monstre, ça n’existe pas, et que mĂȘme s’il existait, lui aussi avait Ă©tĂ© un enfant, souvent victime Ă  son tour. Cette question de la pĂ©dophilie dĂ©goĂ»te, ce qui est bien le minimum, mais c’est bien qu’il existe des sites comme le vĂŽtre qui lĂšve le voile. Je pense, avec ma petite expĂ©rience, que c’est le brouillard qui rend les choses difficiles alors que la lumiĂšre permet de discerner tout, mĂȘme si la lumiĂšre fait mal. Bon courage Ă  vous et continuez votre travail avec intelligence et clartĂ©.





Ulrich14Geek

le 13/01/2015 à 13:13

Bonjour, bravo pour votre association qui est plus que nĂ©cessaire dans une sociĂ©tĂ© toujours plus "dangereuse" et oĂč l’on cache certaines vĂ©ritĂ©s qui "dĂ©rangent"et qui "choquent" ! Bravo Ă©galement pour votre site qui est clair et complet. Toutes mes fĂ©licitations et bonne continuation.





julie1986

le 22/07/2014 à 14:17

Bonjour, je suis trĂšs Ă©mue de savoir qu’il existe cette association. J’ai Ă©tĂ© victime de pĂ©dophilie dans mon enfance et je ne lui en ai jamais voulu. Je lui en ai voulu et lui en veux encore de tout ce qu’il a engendrer dans ma vie. Manque d’estime de soi, manque de respect pour les hommes, situation chaotique avec les hommes. Je ne comprends pas et ne comprendrait jamais la pĂ©dophilie. Comment un pĂ©dophile peut il comparer ces pulsions avec celles d’un homme Ă©prouvant du dĂ©sir pour une femme un homme ou une personne du mĂȘme sexe. Un enfant est innocent on le viole dans son intimitĂ©. J’ai rescenti des choses affreuses dans mon cerveau ne distinguant plus le mal du bien. Faites vous soigner je vous en supplie casser cette chaine .... Aujourd’hui j’ai un petit garçon et je dis ouf car une fille j’aurais jamais vĂ©cu normalement. Et pourtant quand je lis les confessions d’un pĂ©dophile qui sont certes courageuses, mon dieu j’ai une telle haine de savoir qu’il fantasme sur des garçons. Mon dieu mon bĂ©bĂ© si il vivait ce que j’ai vĂ©cu je ne sais pas de quoi je serais capable. Toucher Ă  l’innocence d’un enfant, mon dieu que c’est condamnable. Et pourtant je fĂ©licite les pĂ©dophiles qui viennes tĂ©moignĂ©s.





herlane

le 11/07/2014 à 10:16

Bonjour, je viens ici pour vous apporter mon soutien moral (on dit : qui change un homme change les hommes et je pense que si Ă  mon petit niveau, rien qu’en venant ici, j’apporterai ma pierre Ă  l’édifice, ou mon cailloux... LOL !) et Ă  vous fĂ©liciter et vous encourager. Les hommes sont faibles et le sexe sur internet les rend fou et dĂ©truit leur vie ainsi que celle des enfants et les riches (?) qui procĂšdent Ă  ces horreurs, font de nous des victimes, c’est mĂȘme du harcĂšlement, (il m’arrive d’ĂȘtre forcĂ© d’éteindre mon ordinateur) ; Nous vivons lĂ  quelque cose de terrible sur lequel je ne peux pas mĂštre de nom, tellement cela me dĂ©passe. Alors on a tous besoin de vous, sincĂšrement ! Merci, nous comptons sur vous.





Eric

le 18/06/2014 à 16:47

Bonjour Latifa, je suis heureux maintenant de vous connaĂźtre. Ce travail que vous faites est d’une importance capitale afin de faire tomber les croyances les plus acerbes sur ce sujet. J’espĂšre un jour pouvoir porter ma pierre Ă  l’édifice. Il reste encore vraiment beaucoup Ă  Ɠuvrer pour faire changer les regards. Merci d’exister Eric





lili

le 14/06/2014 à 22:24

Bonjour je vous ai vue et entendue hier soir Ă  la tĂ©lĂ© et c’est la premiĂšre fois que j’entend parler de la pĂ©dophilie de cette façon. Cela m’a permis de porter un autre regard sur "cette problĂ©matique". Je tiens a vous remercier pour cela et a vous faire part de mon admiration pour le travail que vous faites ainsi que pour celui de l’association . MĂȘme si la tĂąche est immense ,votre approche va nous permettre d’avancer "humainement" Un grand bravo avec tous mes encouragements





Vi

le 13/06/2014 à 08:39

Bonjour, J’ai regardĂ© le reportage de Xavier Deleu "PĂ©dophilie : De la pulsion Ă  l’interdit." Celui-ci a changĂ© ma vision sur ces personnes que je considĂšre plus aujourd’hui comme malades que comme monstres (exceptĂ© les "prĂ©dateurs" qui sont au coeur des rĂ©seaux pĂ©dophiles). Je tenais Ă  vous faire part de mon admiration pour votre association de soutien aux victimes et aux pĂ©dophiles, et surtout pour votre action personnelle, humaine et essentielle. Merci de faire avancer la justice mĂȘme si la tĂąche est immense.





crunch

le 12/06/2014 à 21:40

Bonsoir, Je viens de voir un reportage sur la chaine LCP oĂč on parle de votre association et je tenais simplement Ă  vous dire que je trouve votre dĂ©marche admirable. On sent bien que cette mission est aussi lourde Ă  porter mais vous le faites avec une humanitĂ© rare. Nous avons Ă©tĂ© consternĂ© de voir qu’à part votre association peu de structure existe et cela rend votre "travail" d’autant plus important. J’espĂšre que ce reportage vous donnera une plus grande visibilitĂ© et fera aussi rĂ©flĂ©chir les gens qui comme moi avaient tendance Ă  condamner sans chercher comprendre. Merci.





anonymsansproblĂšmes

le 01/06/2014 à 01:39

merci Latifah.Profite quand meme de ta vie a toi aussi





Mathilde

le 07/05/2014 à 22:47

Bonsoir, Je vous Ă©cris ici, n’étant ni victime, ni pĂ©dophile, pour vous tĂ©moigner de tout mon soutien envers cette association que j’ai dĂ©couvert depuis peu. Etant bientĂŽt diplĂŽmĂ©e Ă©ducatrice spĂ©cialisĂ©e, j’ai effectuĂ© mon stage de fin d’étude dans une association intervenant dans le milieu carcĂ©ral. J’ai pu rencontrer de nombreux pĂ©dophiles condamnĂ©s, souvent dĂ©munis, et moi-mĂȘme dĂ©munie face Ă  la problĂ©matique du ”non-soin” de cette ”pathologie” dans le milieu carcĂ©ral. Encore bravo Ă  vous, continuez, c’est important! Une pensĂ©e Ă©galement pour les nombreuses victimes qui ont le courage de se battre! Bien Ă  vous





sarah

le 03/05/2014 à 17:48

AprĂšs avoir visionne l’émission "de la pulsion Ă  l’interdit" je me suis dit que votre dĂ©marche est nĂ©cessaire et salutaire pourtant certaine critique sur le net sur votre association me pousse Ă  vous posez quelques question =>que dites vous Ă  ceux qui pense que la pĂ©dophilie doit ĂȘtre lĂ©galisĂ© (comme le souhaite certaine groupe dit pro pĂ©dophile en AmĂ©rique du nord), que dites vous Ă  ces mĂȘme groupe qui souhaite des lois plus laxistes sur la condamnation des pĂ©dophiles ? et une derniĂšre question que dites vous Ă  ceux qui pense que l’éducation sexuelle prĂ©coce Ă  l’école est une solution pour prĂ©venir les abus sexuelle ? je sais ça fait beaucoup de question et je vous demande de m’excuser par avance .Merci pour vos rĂ©ponses et bon continuation dans votre combat .





FamillenDanger

le 02/05/2014 à 16:47

.Avant je pensais comme certains.. car j’étais pas assez informĂ©e sur le sujet...quand on sait pas on dit bien souvent n’importe quoi.. mais je ne juge personne . Depuis des temps anciens. les mĂ©dias nous ont formatĂ©s sur les pĂ©dophiles gestuels,ceux qui violent les petites Filles et Garçons...,Mais au delĂ  de ça... que connaissons nous sur le monde de la pĂ©dophilie ? pour ma part, j’y aie trouvĂ© d’autres cas,comme le pĂ©dophile Virtuel, le pĂ©dophile littĂ©raire , mais je suis sur qu’il y a d’autres cas ,que nous avons pas encore explorĂ©....Il est bon pour ma part,et je travaille dans ce sens lĂ ,d’apprendre Ă  connaitre les victimes de violences Intra-familiales et dont certaines ont transmis de gĂ©nĂ©rations en gĂ©nĂ©rations leurs propres vĂ©cu dans l’enfance..Je vous invite Ă  venir lire ce tĂ©moignage exclusif d’un homme dont l’histoire est particuliĂšre : http://sosfamillendanger.e-monsite....rticuliere.html Je remercie aussi Latifa pour son dĂ©vouement et son courage d’aide aux victimes et agresseurs...Son action est grande pour l’humanitĂ© toute entiĂšre,elle est la seule association qui oeuvre comme elle le fait...Encore Bravo ,et je reformule tous mes bons voeux de rĂ©ussite pour l’actuel et ses projets Ă  venir...Laure.





mes3amours

le 02/05/2014 à 14:16

J’ai regardĂ© l’émission hier soir sur la 13 et vraiment un grand bravo Ă  l’ange bleu qui aide ces personnes. J’ai Ă©tĂ© abuser Ă  l’ñge de 4 ans par mon grand pĂšre et ce jusqu’à 11 ans!!!TrĂšs dur de se construire avec ce lourd secret, et j’aimerais pouvoir vous aider si vous le dĂ©sirer dut Ă  mon vĂ©cu et ma construction!!!!!Je comprends bien la souffrance des deux parties,mais c’est ensemble que nous pouvons avançer Cordialement





Bibimole

le 01/05/2014 à 21:31

Je regarde le programme diffusé ce soir (01/05) sur LCP et je dois dire que je suis admirative de votre travail. Je voulais donc vous féliciter pour votre engagement et vous encourager à continuer ce combat que vous menez si bien. Bien à vous. Brigitte Mathieu





hansgardner

le 17/04/2014 à 23:43

Un grand BRAVO a tous ceux qui oeuvrent pour le bien des enfants en les protégeant comme vous le faites Continuons a en parler a tout le monde, a les défendre, c est notre devoir





sonia

le 16/04/2014 à 13:26

j’ai pris connaissance de votre action dans la revu nexus et depuis j’ai regarder et Ă©couter vos interventions sur le sujet de la pĂ©dophilie et je tiens Ă  vous tĂ©moigner de toutes mon admiration et mon soutien Ă  votre action. Je ne comprendrai jamais pourquoi les dirigeant politique n’apporte pas plus de soutien Ă  votre action .A croire que la protection de l’enfance leur passe par dessus la tĂȘte.Je me permets de demander Ă  Dieu de vous apporter sa bĂ©nĂ©diction a vous et tous les membre de votre association.





amdh08

le 14/04/2014 à 22:14

belle action que je soutiens jspr que votre association et emission soient le plus possible connues et diffusĂ©es afin que le message des personnes victimes soit entendu,compris et soutenu, et que la prise en charge des personnes malades soit accentuĂ©e, je souhaite la meilleure reconstruction a toutes ces personnes et de s\’épanouir dans leurs vies, et a vous de continuer le plus longtemps possible ce beau travail. sincerement. aurĂ©lie





Cath

le 01/04/2014 à 22:19

J’ai Ă©coutĂ© l’émission sur France Culture, et je voudrais vous remercier Latifa de libĂ©rer la parole, et de permettre les victimes dont je fais partie de comprendre un peu mieux ce qu’ils nous ai arrivĂ©s. Merci merci mille fois et bon courage dans votre combat.





Pooty

le 10/03/2014 à 01:05

Je remercie de tout coeur les personnes qui ce battent contre ceci et qui aident les enfants ayant vécu ce genre de chose.





YOUINSIAM

le 09/12/2013 à 13:18

j ai par ma propre volontĂ© enclencher un processus alternative de la restructurations de mes Ă©motions et reflexes le point de dĂ©part des traitements violents et barbares traverser a l Ăąge de 7 jusque 9 ans (viole et punitions physique violent et frĂ©quent asservissements chantages psychoaffective et isolements exclusions ainsi que la destructions de crĂ©dibilitĂ© auprĂšs de l institution choses que j ai revĂ©cus ensuite a travers la destruction de la crĂ©dibilitĂ© auprĂšs de la justice en France dans une affaires familiale mettant en doute mes capacitĂ© de paternel et aussi plus tard dans de situations d usurpations atteinte a la dignitĂ© et manipulations a travers des vulnĂ©rabilitĂ© liĂ© au traumas a travers les quelque sĂ©quelle source de facilitĂ© au stigma . ce qui dans l Ă©volutions de ma rĂ©flexions m as amener a me rendre compte combiens se retrouve dans des contexte suicidaire ou pousser vers la psychiatrie voir pire la criminalitĂ© parfois victimes influencer a travers cette vulnĂ©rabilitĂ© peur de la paralysie et celle de ce retrouver a nouveau victime ou voir d autres fois des victimes innocente et naĂŻve qu il est facile de placer au mauvais endroit mauvais moments dans un Ă©tats de panique prĂ©alablement travailler dans un contexte ou celle si se retrouve couper de tout recours et soumise a un chantage morales affective ou voir civique j aimerais comprendre pourquoi les discutions avec des psy "d ancienne Ă©cole" en partie bien veillant tourne a la recherche autour des tentions ou la recherche a comprendre la comparaisons avec les clichĂ© enseigner par leur cursus au lieu de se demander vers qui m envoyer ou vers quoi pour ĂȘtre utile de maniĂšre publique et civique ainsi ĂȘtre proche des outilles nĂ©cessaire a mon objectif " la justice " ni celle de la propagande ou de la punitions mais celle de la conscience et la considĂ©ration dans l espoir que chaque jour charger de ces fardos et ces complications sois plus radieux et meilleur que la veille en rĂ©solutions . une bouteille a la mer un insignifiant murmure dans l immensitĂ© du cosmos un battement d aile au large merci joseph Artin Younes





LaprésidenteLatifaBENNARI

le 18/11/2013 à 22:21

Je remercie vivement toutes les personnes qui me tĂ©moignent de leur soutien et de leur encouragement. En effet, c’est grĂące Ă  cette reconnaissance sans prĂ©cĂ©dent qui Ă©mane de toutes les rĂ©gions de France et au delĂ , de toutes les professions et statuts confondus, que je me rĂ©gĂ©nĂšre pour faire face Ă  l’ampleur de mon action. Les besoins formulĂ©s dĂ©passent mes capacitĂ©s physiques et matĂ©rielles. Cela dit, qu’importe la situation et la maniĂšre, l’essentiel pour moi est de constituer un barrage et un garde fou afin de protĂ©ger les enfants de ce que j’ai subi moi-mĂȘme dans mon enfance. Seuls les rĂ©sultats comptent Ă  mes yeux.





Maria

le 20/10/2013 à 14:22

Merci beaucoup pour ce que vous faites. Ca aide de savoir qu’on est pas seule. J’ai aujourd’hui 23 ans et je vais mieux. J’ai subi des attouchements de la part d’un cousin, chez mes parents, je ne sais mĂȘme pas comment cela a pu se faire sans que personne ne voit rien. J’ai voulu oublier. Enfant et adolesente, je me suis sentie ”sale” et ”laide”. J’ai eu un rapport compliquĂ© avec mon corps,j’ai voulu me prostituĂ© et cela ne me posait aucun problĂšme. J’ai beaucoup souffert plus jeune car je me sentais coupable, coupable aux yeux de tous. Ma famille Ă©tait ”pudique”, ”traditionnelle”. Comment leur dire quelque chose alors que je sais qu’ils me considĂšreront ensuite comme ”souillĂ©e”?? J’ai par ailleurs subi des violences psychologiques importantes et des mauvais traitements. Ma mĂšre Ă©tait certainement dĂ©passĂ©e et je ne lui en veux pas aujourd’hui. J’ai eu des troubles, j’ai Ă©tĂ© au bord du gouffre, je me suis dĂ©testĂ©e et sentie moins bien que les autres. Mais j’ai tenu, j’ai Ă©tĂ© indulgente envers moi mĂȘme, j’ai appris Ă  ne plus me faire trop de mal. J’ai eu la chance de rencontrer les bonnes personnes, celles qui ont fait toute la diffĂ©rence. Aujourd’hui, je m’en sors et je continu de me battre. Toujours plus de volontĂ©, plus d’envie d’aimer la vie.





Aude

le 04/10/2013 à 16:29

Bravo pour votre engagement ! Victime moi mĂȘme d’un proche, j’ai pu, accompagnĂ©e, rĂ©ussir Ă  lui parler. AprĂšs ĂȘtre passĂ©e par tous les stades : fuite de cet agresseur, colĂšre, dĂ©gout, je suis convaincue aujourd’hui qu’il ne maitrisait pas ses actes, ce qui n’enlĂšve rien Ă  la gravitĂ© mais permet de comprendre que les pĂ©dophiles ont besoin d’ĂȘtre pris en charge. J’ai pardonnĂ© et peux aujourd’hui cĂŽtoyer mon agresseur, tout en restant sur mes gardes (avec l’appui de mon mari). Je suis donc aujourd’hui sereine sur ce point. (malgrĂ© 6-7 ans d’attouchements puis de quelques annĂ©es de travail mais agĂ©e de 28 ans seulement)





Jacques

le 05/09/2013 à 18:17

Je voudrais rĂ©pondre au message de Mat en tant que moi-mĂȘme ancienne victime d’abus sexuels. Et lequel ne part pas d’un mauvais sentiment. Je pense que cela sera Ă©galement nĂ©cessaire aux pĂ©dophiles qui peuvent y attacher un peu trop d’importance: ”les commentaires de haine sur les pĂ©dophiles comme ne valant clairement pas mieux que l’acte de pĂ©dophilie lui mĂȘme ! ” Il y a chez les victimes trois phases de reconstruction si cela se passe bien, et qu’elles peuvent aisĂ©ment se reconstruire. La premiĂšre est gĂ©nĂ©ralement la plus dĂ©rangeante, y compris pour les victimes elles-mĂȘmes. TrĂšs souvent, la victime s’est renfermĂ©e dans sa souffrance. Et cela pendant un temps plus ou moins long. C’est Ă  dire que la victime s’est renfermĂ©e dans son silence et a ressenti de la honte et de la culpabilitĂ©. C’est lorsqu’il y a la goutte de trop qu’elle commence Ă  affronter son traumatisme. A ce moment lĂ , gĂ©nĂ©ralement, la victime est totalement perdue et dĂ©sĂ©quilibrĂ©e moralement et psychiquement. Elles peuvent s’en prend souvent Ă  tout le monde. Le seul moyen est de la faire ressortir est de passer les limites du ”logique”. Laquelle est d’ailleurs inexistante chez pour elle. Tout le monde peut en prendre pour son compte. Il n’y a pas encore de diffĂ©renciation. La victime a besoin de la faire ressortir pour se reconstruire. Ainsi la victime se base uniquement sur le fait de son agression et son agresseur. C’est ainsi que les pĂ©dophiles-abstinents peuvent, Ă  tort, se faire insulter. MĂȘme trĂšs gravement. Ce dont ils et elles n’ont surtout pas besoin. Un pĂ©dophile-abstinent devrait (au mieux possible) ne pas y attacher trop d’importance, et ne pas se sentir dĂ©stabilisĂ©. Si je me permets d’écrire ce texte, c’est que j’ai moi-mĂȘme, en tant que victime reconstruite et Ă  regret, vĂ©cu ce stade. De nos jours, je suis bien plus apte Ă  reconnaĂźtre les choses comme elles sont plus rĂ©ellement. Cela y compris, d’ores et dĂ©jĂ , pour et envers moi-mĂȘme. Je reconnais pleinement les efforts que les pĂ©dophiles-abstinents font envers eux-mĂȘmes pour ne pas toucher Ă  un enfant. Et je les en remercie. Quant aux autres personnes, il faut dire qu’il y a, malheureusement, encore du travail pour que les pĂ©dophiles-abstinents soient enfin reconnus comme tels par la sociĂ©tĂ© dans son ensemble. Madame Bennari, par son travail gĂ©nĂ©reux, y arrivera, j’en suis convaincu.





Mat

le 04/09/2013 à 01:08

Bonsoir. J’ai vue le documentaire sur LCP. J’ai 21 ans et je suis Ă©tudiant en droit. J’ai toujours considĂ©rĂ©s les commentaires de haine sur les pĂ©dophiles comme ne valant clairement pas mieux que l’acte de pĂ©dophilie lui mĂȘme ! Je me rappelle encore en 3Ă©me quand on avait parler de ce sujet, et que les uns proposĂ©s la peine de mort et les autres de ”couper les couilles” (excusĂ© moi l’expression) aux pĂ©dophiles. Alors aprĂšs tous cela, toutes ces dĂ©couvertes du sur le droit, sur la psychiatrie ect... La rĂ©ponse Ă  un acte horrible, ce serais un acte d’une mĂȘme intensitĂ© ? La torture, la mort, la prison Ă  vie ? Il faut vraiment changer ces mentalitĂ©s, et je suis vraiment content d’avoir vue ce documentaire. Quand j’ai vue votre combat Ă  l’ange bleu et le travail des psychiatres, je me suis dit qu’il y avait au moin quel que personne qui apporter la juste rĂ©ponse Ă  ce problĂšme. Mais quand j’ai vue que vous Ă©tiez seul Madame Bennari, Ă  faire ce travail si salvateur pour la sociĂ©tĂ©, j’étĂ© rĂ©voltĂ© ! Qu’on ne viennent pas nous dire qu’employĂ© des gens dans une cellule d’urgence Ă  l’écoute des pĂ©dophiles coĂ»terais de l’argent ! Combien coĂ»te le traitement d’un pĂ©dophile qui lui a passĂ© Ă  l’acte ? Il faut dĂ©ja que la police travail, ensuite la justice, et pour finir on engorge les prisons avec plusieurs milliers d’euros par ans pour ”soignĂ©â€ ce pĂ©dophile qui n’aurais pas passĂ© Ă  l’acte si il y aurait une vĂ©ritable prĂ©vention Ă  l’echel national ! Et surtout, quel bĂ©nĂ©fice pour la potentiel victime, lorsqu’on Ă©vite un passage Ă  l’acte. J’ai mĂȘme eu les larmes aux yeux quand l’ancien pĂ©dophile Ă  eu le courage de venir parler devant une assemblĂ©e. Sa ne pardonne pas le geste, mais au moin comme disais si bien cette victime sa permet de casser un tabou. Vous m’avez vraiment donner l’envie de m’engager dans ce combat contre la pĂ©dophilie. Pour les enfants, et aussi pour les pĂ©dophiles que j’ai toujours considĂ©rĂ©s comme des malades. Enfin du moin ce qui regrette, ce qui cherchent Ă  ce soigner. VoilĂ . Merci pour tous ce que vous faites. P.S: Je n’ai jamais Ă©tĂ© victime, et je n’est aucune attirance pĂ©dophile. Juste une personne qui cherche les meilleurs solution pour que la sociĂ©tĂ© soit mieux ”vivable”





Anonyme

le 31/08/2013 à 18:04

Juste un petit mot pour vous soutenir et vous encourager Ă  continuer





Georges

le 23/08/2013 à 15:54

Bonjour, Je ne suis que mineur (17 ans) mais j’ai vu votre reportage sur LCP (et visiblement je ne suis pas le seul) et je tenais juste Ă  vous fĂ©liciter pour ce que vous faites. Surtout, continuez, c’est admirable de dĂ©penser tout son temps et toute son Ă©nergie dans une telle cause ayant pour seul but d’aider des personnes qui en ont besoin. Je n’ai rien Ă  voir avec la pĂ©dophilie mais une si belle action nĂ©cessitait que je vienne vous dire Ă  quel point ce que vous faites est admirable.





Sandra

le 23/08/2013 à 15:48

Bonjour, Je viens de regarder un reportage sur la chaĂźne LCP ”PĂ©dophilie : de la pulsion Ă  l’interdit”. J’ai 24ans, et j’ai Ă©tĂ© victime d’une agression sexuelle il y a 10ans. Se reconstruire aprĂšs un tel acte est un travail long et douloureux. A l’époque je n’ai pas eu le soutient et l’écoute espĂ©rĂ©s. Mon agresseur n’a jamais montrĂ© le moindre signe de regret, il n’a mĂȘme jamais donnĂ© l’impression de s’ĂȘtre rendu compte de la gravitĂ© de son acte. Et pourtant je n’attendais qu’une chose de la part de la justice, non pas qu’il soit condamnĂ©, mais qu’il prenne conscience. Votre combat est honorable. Ce que vous faites, l’énergie que cela vous coĂ»te, le temps que cela vous prends pour aider ces personnes est sĂ»rement extrĂȘmement difficile, mais particuliĂšrement respectable. Je vous tire mon chapeau pour le courage que vous avez de vous battre tous les jours, pour ces gens que notre sociĂ©tĂ© refuse d’aider et d’écouter. Bonne continuation Avec tout le respect que vous mĂ©ritez Sandra





Frances

le 20/08/2013 à 16:43

Bonjour et fĂ©licitations pour votre action. ParticuliĂšrement sensibilisĂ©e par ce sujet et maman d’une petite jeune fille de douze ans, je souhaite m’engager, mobiliser mon Ă©nergie, et dĂ©fendre mes convictions, peut-ĂȘtre au travers des actions que vous menez. Comment puis-je adhĂ©rer Ă  votre association?





Meiko

le 19/08/2013 à 21:17

Madame, Etudiante en droit, je m’intĂ©resse aux reportages de certaines chaines dont la Chaine Parlementaire (LCP) notamment. Votre association, Madame Bennari, prĂ©sente dans un reportage sur la pĂ©dophilie, est un espoir presque unique d’aider les gens qui sollicitent votre prĂ©sence. Surtout quand on connait les actions des pouvoirs publics.. Je tiens donc par ce simple message vous Ă©crire que ce vous faites est admirable, courageux et trĂšs important. Avec l’espoir que le prĂ©sent et l’avenir vous soient de bon augure





Nyan

le 19/08/2013 à 21:15

Bonjour madame, J’ai vu Ă©galement Ă  plusieurs reprises le reportage sur LCP. Je tenais Ă  vous dire que ce que vous faĂźte est courageux et tellement utile. J’ai une fille, un bĂ©bĂ©, et je suis rassurĂ©e de savoir que des gens se battent contre la pĂ©dophilie.





Shali

le 15/07/2013 à 23:12

Bonsoir Mme BENNARI, j’ai regardĂ© Ă  plusieurs reprises le reportage sur LCP oĂč vous racontez votre histoire. Je voulais vous Ă©crire afin de vous exprimer tout mon respect pour la force dont vous avez fait preuve et la façon dont vous vous ĂȘtes servis de votre propre vĂ©cu pour vous en sortir et accompagner d’autres victimes ainsi que des personnes victimes de leurs pulsions, dans le but de les Ă©couter et de les aider Ă  rĂ©sister Ă  passer Ă  l’acte. Je suis en Ă©tudes de psychologie spĂ©cialisĂ©e dans la victimologie et la criminologie et ce sujet me touche d’autant plus. C’est une trĂšs grande force d’avoir crĂ©e cette association aprĂšs ce que vous avez vĂ©cu et de vouloir aider toutes personnes, victimes comme auteurs ou futur auteurs. J’ai moi mĂȘme subi certaines expĂ©riences jeune et j’ai Ă©tĂ© entourĂ©e par beaucoup de victimes car il y en a tellement plus que ce que l’on peut penser, et si, dans quelques annĂ©es, il m’est possible d’enclencher le mĂȘme genre d’action et d’écoute que dans votre association, je dois vous dire que cela sera une grande fiertĂ© et responsabilitĂ©. Je vous souhaite que L’Ange Bleu continue son action bĂ©nĂ©fique et indispensable le plus longtemps possible et toutes mes pensĂ©es vous accompagnent ainsi que toutes les victimes de violences sexuelles qui mĂ©ritent de recommencer Ă  vivre.





Revivre

le 20/05/2013 à 12:40

En parler peut parfois dĂ©truire une famille ou tout simplement se dĂ©truire alors ne croyez pas que c est la solution car on est jamais Ă  l abris d une erreur judiciaire ( ne pas ĂȘtre reconnu comme victime) et cela peut conduire Ă  l irrĂ©parable.





TIRAMISSOU

le 07/05/2013 à 10:35

Bonjour madame BENNARI Votre Ă©mission sur LCP m’a beaucoup plu et beaucoup servi. Il faudra qu’un jour je prenne mon courage Ă  deux mains et que je vous tĂ©lĂ©phone. Je me permets de vous encourager Ă  continuer ce travail que je suppose trĂšs astreignant mais que je devine trĂšs rĂ©confortant en cas de succĂšs...Donc,merci de continuer:ces gens ont besoin de vous.





Jean-Claude GILLET

le 07/05/2013 à 10:31

Bonjour madame BENNARI Votre Ă©mission sur LCP m’a beaucoup plu et beaucoup servi. Il faudra qu’un jour je prenne mon courage Ă  deux mains et que je vous tĂ©lĂ©phone. Je me permets de vous encourager Ă  continuer ce travail que je suppose trĂšs astreignant mais que je devine trĂšs rĂ©confortant en cas de succĂšs...Donc,merci de continuer:ces gens ont besoin de vous.





Un ange

le 19/03/2013 à 00:58

Apres quelques annĂ©e je revient sur ce prĂ©cieux site!...Quelle chemin parcouru,quelle soulagement,quelle recule. AprĂšs avoir failli succombĂ© aux griffe de ce terrible phĂ©nomĂšne,l’ange bleu a Ă©tĂ© la pour me soutenir et m’extirpĂ© d’une des premiers griffes. Je suis content de voir que l’ange bleu a pris de la force,et fiĂšre d’avoir semĂ© une idĂ©e qui a fleuri(rubrique consultation thĂ©rapeute). Courage et Amour, des clĂ© existes et elles fonctionnes!





Ladg

le 13/03/2013 à 10:23

Un grand merci a Latifa pour l’aide qu’elle ma apportĂ©e, sa a Ă©tĂ© pour moi une rĂ©elle prise de conscience. Ne pouvant pas participer tout de suite au groupes de paroles qu’elle organise j’ai dĂ©cidĂ© de crĂ©er un forum de discussions pour les jeunes comme moi affin d’aborder le sujet, poser ses propres questions ou rĂ©pondre a celle des autres dans l’anonymat. (plus d’info slowem@hotmail.fr) Encore merci a Latifa qui me soutient dans mon projet. Ensembles nous pouvons changer les choses, faire Ă©voluer la situation dans le bon sens et lever les tabous afin de prĂ©venir voir mĂȘme d’éviter que des enfants soufrent. Malades et victimes doivent pouvoirs agirent ensembles. Anonyme, 17 ans.





Karama

le 16/02/2013 à 17:41

J’ai connu ce site grace Ă  une Ă©mission traitant sur la pĂ©dophilie. Je trouve que vous avez trĂ©s bien fait d’avoir crĂ©Ă© et tout donnĂ© pour un site comme celui ci!!! J’aimerai vous parlez en privĂ© si cella est eencore possible. Merci beaucoup.





pat

le 09/01/2013 à 21:50

Bonsoir, Je voulais juste vous faire savoir par ces quelques mots que j’ai apprĂ©ciĂ© votre façon d’envisager la problĂ©matique du passage Ă  l’acte ”nĂ©cessaire” pour qu’une personne en risque de devenir futur pĂ©dophile puisse obtenir des soins appropriĂ©s, c’est Ă  mon avis une lacune gravissime de ne pas rĂ©pondre en avant aux appels Ă  l’aide... cordialement.





Lolo

le 08/01/2013 à 20:24

Bonjour, tout comme la plupart de mes prĂ©dĂ©cesseurs, je viens aussi aprĂšs avoir vu un reportage sur votre association. J’en avais dĂ©jĂ  vu un il y a quelques annĂ©es, et Ă  l’époque cela m’avait permis de mieux comprendre la situation et ne pas juger trop vite les pĂ©dophiles (et abstinents), mais je ne me souviens plus vraiment s’il s’agissait dĂ©jĂ  de votre association, mĂȘme s’il me semble que c’est le cas (comme Ă  ma connaissance, il n’y en a pas d’autres...) En tout cas, je tenais Ă  vous dire que vous m’avez aidĂ© Ă  construire un opinion plus rĂ©flĂ©chi quand j’étais ado et je vous en remercie. Le travail que vous faites est colossale, pas toujours compris/ connu mais je pense qu’il est surtout salvateur que ce soit pour les victimes ou les pĂ©dophiles. J’aurais aimĂ© pouvoir vous aider, je ne sais pas comment le faire et Ă©tant Ă©tudiante je ne peux pas me permettre de vous faire de dons, mais je vais dĂ©jĂ  parler de vous autour de moi. Merci pour ce que vous faites.





hitako

le 08/01/2013 à 20:11

bonjour, je suis entrain de regarder un reportage dans lequel vous apparaissez. Je tiens juste Ă  vous exprimer mon admiration et vous remercier pour votre travail et votre Ă©coute envers ces personnes qui ne peuvent pas s’exprimer. Vous avez du sauver plusieurs enfants. Cordialement. Une victime.





marijodo

le 03/01/2013 à 01:07

je viens de regarder la fin du reportage sur arte. bravo d’aider les pedophiles Ă  rester abstinants surtout aprĂšs avoir appris que 60% ont eux-mĂȘme Ă©tĂ© abusĂ©s enfants. bravo encore, Latifa, pour votre bel exemple de rĂ©silience qui ne peut que redonner espoir Ă  toutes les victimes.





Ombeline

le 02/01/2013 à 22:25

Bonjour, j’ai entendu parler de l’ange bleu lors d’une Ă©mission sur la pĂ©dophilie. J’admire vraiment ce que vous faĂźtes, ça demande une telle Ă©nergie et une telle force psychologique. Je n’ai jamais Ă©tĂ© victime de pĂ©dophilie, mais c’est un sujet sur lequel j’aime parler et dĂ©battre. Grace Ă  ça, mon avis sur les pĂ©dophiles a beaucoup changĂ©. Au dĂ©but c’était de la colĂšre que j’avais contre eux. Mais une colĂšre sans essayer de comprendre pourquoi ils avaient une attirance pour les jeunes, et passer parfois Ă  l’acte. Maintenant je m’informe beaucoup sur ce sujet, et je ne juge plus un pĂ©dophile sans mĂȘme savoir ce qu’il endure et ce qu’il a endurĂ©. Enfin en tout cas, bon courage pour la suite. Et mĂȘme si ce n’est pas grand-chose, je vous soutien psychologiquement Ă  fond !! Et si cela est possible j’aimerai beaucoup vous aider bĂ©nĂ©volement.





Noémie

le 01/01/2013 à 23:27

Bonsoir, Je m’appelle NoĂ©mie, je viens de fĂȘter mes 30 ans et j’ai compris il y a tout juste deux mois la source de mon mal ĂȘtre : j’ai subi l’inceste. Je n’ai aucune preuve qu’un fort ressenti mais depuis que j’ai rĂ©vĂ©lĂ© les faits Ă  mon pĂšre, je ne suis plus boulimique. 15 ans de lutte contre ces pulsions alimentaires et presque du jour au lendemain : plus rien, c’est fĂ©erique, je revis. Si je tĂ©moigne aujourd’hui, c’est pour fĂ©liciter la dĂ©marche de Latifa Bennari. Mon voeu pour cette nouvelle annĂ©e est de protĂ©ger nos enfants, limiter les victimes. J’aimerais que votre association soit plus mĂ©diatisĂ©e. Il parait Ă©vident que votre dĂ©marche est la bonne : faut agir en amont. ”Mieux vaut prĂ©venir que guĂ©rir”. MĂȘme si ces actes sont abominables, je reste persuadĂ©e que la plupart de ces hommes et femmes qui passent Ă  l’acte sont en grande souffrance. Ayant eu moi mĂȘme des pulsions (alimentaires et non sexuelles), je comprends les agresseurs H/F. Il s’agit du mĂȘme mĂ©canisme et malgrĂ© toute la volontĂ© qu’on peut avoir (bien qu’on sache que c’est mal voire immoral), on ne rĂ©siste pas c’est comme un rĂ©flexe ! J’espĂšre que le gouvernement va aller dans votre sens et soutenir ”l’ange bleu”. Bravo pour ce que vous faĂźtes ! NoĂ©mie





M.argot

le 31/12/2012 à 04:54

Bonsoir, Je m’appelle Margot, et j’ai actuellement 18 ans. C’est Ă  l’ñge de 9 ans, que mon prof de piano, un ami de mes parents a abusĂ© de moi. Quand on me demande aujourd’hui pourquoi je n’ai rien dit pendant des mois, je rĂ©pond tout simplement, que je ne savais pas ce que signifiait le mot ”PĂ©dophile”, je ne mettais pas de gestes lĂ  dessus, je ne savais pas Ă  mon Ăąge oĂč se trouvait les limites Ă  ne pas franchir. Jamais, on n’avait pensĂ© me l’expliquer. Et bien que les critiques fusent Ă  leur Ă©gard, c’est grĂące aux journaux tĂ©lĂ©visĂ©s que j’ai compris ce que j’étais entrain de vivre. Atteinte d’une malformation gĂ©nitale, dont je n’étais pas encore au courant Ă  ce moment, c’est ma maladie qui m’a sauvĂ© de cet enfer. Avec la fiĂšvre, la morphine, la fatigue, les langues se dĂ©lient. Et avec surprise, ma famille m’a cru et Ă©coutĂ©e dĂšs la premiĂšre seconde. DĂ©pĂŽt de plainte, enquĂȘte, confrontation, avocat, courrier dans la boite aux lettres, convocation Ă  la gendarmerie, au tribunal, chez des ”psy experts”, pĂ©dopsychiatre; etc... faisaient partis de mon quotidien durant des annĂ©es, bien trop longues, ne me laissant aucun rĂ©pit pour m’en remettre, faire le deuil de mon enfance, comprendre et vivre avec. Pour qu’au final : aucune autre famille ne veuille porter plainte pour Ă©viter les ”qu’en dira t’on”, et pour lui 5 ans de prison avec surci, et suivi mĂ©dical. interdiction dĂ©sormais d’enseigner... rien de plus. Il habite toujours derriĂšre chez moi, et se promĂšne toujours dans le village. Autant dire qu’au dĂ©part, j’ai eu du mal Ă  m’y faire, j’en voulais au monde entier. Ă  l’administration, la justice, l’état, mes parents, les autres familles, les autres victimes... tout le monde. on ne me proposait que de l’argent des assurances, Ă  ça oui, des chĂšques Ă  3 ou 4 zĂ©ros, les avocats proposaient. je m’en foutais, je n’en voulais pas de cet argent sale, et d’ailleurs je ne leur ai pris qu’1 euro symbolique que j’ai dĂ©chirĂ© par la suite. jusqu’à cette annĂ©e, je n’arrivais pas Ă  sortir la rage que j’avais au fond de moi, 9 ans de suivit psychologique, 4 psys diffĂ©rents, des pulsions qui me faisaient peur, des voix intĂ©rieures que je calmais, j’étais devenue une bombe Ă  retardement qui pouvait exploser d’un instant Ă  l’autre. Je me rĂ©fugiais dans l’écriture, les footings oĂč je courrais jusqu’à m’en faire vomir pour Ă©vacuer ma rage, pour Ă©viter un dĂ©sastre si je ne la sortait pas de moi. Puis, un jour, un dĂ©clic. J’ai compris que pour m’en sortir il fallait que je me prouve qu’il n’avait plus de pouvoir sur moi, que je n’étais pas la petite fille de 9 ans qui continuait Ă  jouer du piano sans rien dire. qu’au contraire, je devais lui prouver, me prouver, leur prouver Ă  tous, que l’on peut s’en sortir, ĂȘtre l’exemple que rien ne peut nous anĂ©antir quand on y croit vraiment. il faut s’armer de patience, d’endurance, de courage, et d’espoir. et ça, j’en avais Ă  revendre. DiplĂŽme d’animatrice en poche, concours pour mon Ă©cole supĂ©rieure rĂ©ussit, Bac obtenu, appartement trouvĂ©, travail en supplĂ©ment pour le payer. L’oiseau s’envole du nid, l’enfant du village part, et les laisse bouche bĂ©e. et c’est Ă  cet instant, oĂč j’ai tatouĂ© sur mon bras en latin : tout fini, mais tout commence avec le signe du courage et de la renaissance qu’est le scarabĂ©e. Je me bat dĂ©sormais pour expliquer au petit ce qu’est la pĂ©dophilie. Tout commence de lĂ . Du haut de mes 18 ans, si mes Ă©crits peuvent vous aider, alors n’hĂ©sitez pas : http://www.youtube.com/watch?v=awMvVqexQRo Que votre revanche sur la vie, arrive. Que votre combat brille . Margot.





sabdeforcal

le 30/12/2012 à 08:00

Bonjour, ma fille de 13 ans est une victime de viol par son oncle, quelle peine toujours prĂ©sente chaque fois que je la regarde, je n’ai pas pu protĂ©ger mon enfant, il a fait du mal Ă  mon bĂ©bĂ©. Je ne pourrais jamais me le pardonner. Je pleure , j’aimerai tant avoir pu prĂ©venir plutĂŽt que de ne pas pouvoir guĂ©rir le mal qu’elle a subi durant 4 mois. Seuls nous, les parents et sa grand mĂšre maternelle sommes conscients de se qu’elle a endurĂ©e, le reste de la famille pense que ce n’est pas grave, pourquoi en faire une telle histoire? Il nous abandonnent, alors que Marie a besoin de sa famille proche pour pouvoir ĂȘtre sereine. Je ne comprends pas . Quelle pensĂ©es traversent leur esprit quand ils disent que Marie est fautive? Ces personnes qui nient la gravitĂ© des abus sexuels me semblent autant coupable que les auteurs eux-mĂȘme. Sabine





elisa

le 06/11/2012 à 23:26

Bonjour, je viens de vous dĂ©couvrir dans une Ă©mission tĂ©lĂ©visĂ©e, et je vous dis bravo et merci ! j’ai 33 ans, durant mon enfance j’ai Ă©tĂ© abusĂ©e sexuellement par un ami de la famille durant 6ans, personne ne savait, ou ne voulait savoir !! je pense que je m’en sors bien, j’aime la vie, une bonne situation, etc, mis Ă  part les tracas quotidien, tout va bien, mais plus jeune, surtout durant l’adolescence, c’était... plutĂŽt... ”dark”. Mon calvaire c’est terminĂ© quand j’ai eu 12 ans, quand j’ai osĂ© lui foutre mon poing sur la gueule (dĂ©solĂ©e, desfois ça dĂ©rape ;) ) !! mais forcĂ©ment, j’étais perdue, et si j’avais eu quelqu’un comme vous pour me faire comprendre, pour me comprendre, certaines choses auraient Ă©tĂ©.... bref, c’est la vie, mais merci pour tous ceux qui aujourd’hui ont besoin de vous, surtout pour s’accepter, et accepter les autres, merci pour leur rendre le sourire, et l’envie de voir la vie du bon cĂŽtĂ©, parce que oui oui, mĂȘme aprĂšs ça, la vie a des bons cĂŽtĂ©s !! Continuez Ă  leur rendre leur enfance, je vous soutiens de tout mon coeur, et encore MERCI





Espoir

le 06/11/2012 à 21:08

Bonjour, Je ne sais pas comment vous faites pour retrouver le moral est d’avoir enfin repris goux Ă  la vie . Je suis mere d’une petite fille qui a ete violĂ© pendant 6 ans par son pere, le pire c’est que j’ai fais 7 procĂ©dures contre lui en 6 ans de vie mais je n’avais pas de preveu il s’amusait sur ma fille a Ă©jaculer sur elle et la forcĂ© a lui faire des fĂ©llations 6 ans aprĂ©s mon enfant parle elle me raconte deux scĂ©nes porno .. je suis maintenant anĂ©antie , choquĂ© , bouffer par la haine et la colere , je pleure chaque fois que je suis loin de mon enfant .... je suis anĂ©antie .. je vie plus je survie pour mon enfant . Je me fais suivre , je paye financierement ma thĂ©rapeute et celle de ma fille .. je paye financierement moralement psychologiquement physiquement Ă  cause d’un pĂ©dophile. J’ai de la haine et je calme mes propos pour ne pas vous choquer mais croyez moi si j’en croise encore un sur mon chemin je ne lui manquerai pas de lui laisser souvenir innoubliable ...





miasmes

le 22/09/2012 à 14:26

Bel exemple de rĂ©silience pour la prĂ©sidente et initiative formidable dans une sociĂ©tĂ© axĂ© quasi-exclusivement sur l’aspect pĂ©nal.





sophie42

le 15/09/2012 à 13:13

J’ai vu aujourd’hui une Ă©mission Ă  la tĂ©lĂ© qui montrait le fonctionnement de votre association et l’aide prĂ©cieuse que vous apportez aux pĂ©dophiles. Je trouve que ce que vous faites est admirable autant qu’il est rare, car il Ă©tait prĂ©cisĂ© que votre association est la seule Ă  l’écoute des pĂ©dophiles. Je n’ai subi aucun acte de pĂ©dophilie, je suis jeune, mais simplement, j’admire ce que vous faĂźtes. Et malgrĂ© le fait que j’imagine (bien que je ne puisse le ressentir) la duretĂ© de la tĂąche qui vous est demandĂ©, je vous envoie tout le courage dont vous aurez besoin. Cordialement.





maeva34

le 09/09/2012 à 03:42

bonsoir, J’ai eu connaissance de votre association aprĂšs avoir visionner une Ă©mission Ă  la tĂ©lĂ©vision traitant de la non traitance des troubles mentaux des personnes souffrant de pĂ©dophilies , Ă  vrai dire j’avoue que concernant ces personnes j’ai trĂšs peu d’indulgence moins mĂȘme victime, je pensai que les pĂ©dophiles Ă©taient des criminels et non des malades , je parlai mĂȘme de peine de mort car en effet la souffrance se transforme en colĂ©re et plus aucune rĂ©flexion n’est alors possible.. Mais aprĂšs vu la rencontre organisĂ© entre une victime et un pĂ©dophile j’ai compris , j’ai compris que ces personnes devaient ĂȘtre aidĂ©s , et que c’est avec de l’aide que ces gens ne passeront pas Ă  l’acte.Ainsi je vous Ă©cris ce message pour vous adresser toute mon admiration , mes remerciements , je vous remercie au nom de touts les enfants qui grĂące Ă  vous ne souffriront pas des actes des pĂ©dophiles. J’ai aujourd’hui seulement vingt ans , je suis jeune, blessĂ© et encore pleins de rancƓur , afin d’apaiser ma peine , ma colĂšre , de comprendre et d’aider je voudrai savoir si il est possible de vous aider , et de quelle maniĂšre? financiĂšrement je ne peux pas je suis encore Ă©tudiante.. Aujourd’hui je pense plus que jamais que des milliers de passage Ă  l’acte pourraient ĂȘtre Ă©viter , des tas de vies brisĂ©es Ă©pargnĂ© grĂące Ă  des gens comme vous , j’aimerai en faire partie. bien cordialement. Une grande admiratrice





ninine 50

le 08/09/2012 à 20:46

bonjour , je viens de regarder une partie du repoartage sur LCP concernant la pdophilie vous apparaissez ds ce sujet comme Ă©tant mĂ©diateur lien entre victime et bourreaux . ayant vĂ©cu Ă©tant enfant de 4 a 8 ans des actes pĂ©dophilles par mon oncle ,je n arrive pa Ă  ce jour a comprendre cette cruautĂ© . j ai 24 ans , maman d une petite fille de 3 mois et mon angoisse s accroĂźt depuis . la peur qu il lui arrive la mĂȘme chose me hante . ce qui me gĂąche ma vie de famille , en partie . votre dĂ©marche peut paraĂźtre noble mais je ne comprends vraiment pas pourquoi leur trouver d excuses ou de prĂ©texte . vous avez assitĂ© a une confĂ©rence pĂ©dophile malade ou monstre . ma rĂ©ponse serai de dire de penser que mĂȘme si par le temps cette cruautĂ© serai dĂ©montrĂ© comme une maladie , cette maladie en fait des monstres ! dans l imaginaire des enfants un monstres se cache sous leur lit est non pas dedans ! un monstre pour un enfant devrai se rĂ©sumĂ© Ă  un personnage imaginaire et non pas Ă  une personne de son entourage . la confiance envers les autres et envers soi est dĂ©truite tou cela par plaisir pour un plaisir cruel .





soso

le 29/08/2012 à 14:38

bonjour je mapelle sophie jai 18 ans. ce matin jai vu une emision sur la pedophilie sa ma fai enormemen du bien de voir qui y a des gens comme vous qui aide les victime et les personne qui sont pedophile. un grand merci a la fondatrice de lange bleu c’est grace au gen comme vous que je me bat encore pour men sortir apre tout ces annee de soufrance et de silence. et je vous jure qun jour je nen soufrirai plus autan encore merci





Caroline

le 24/08/2012 à 02:50

Bravo et Merci pour votre action.





Sam

le 24/08/2012 à 00:11

Juste pour vous dire Bravo !





toute douce

le 07/08/2012 à 21:52

Comme quelques uns ce soir, j’ai regardĂ© le reportage sur LCP ce soir et comme d’autres, je commence par vous tĂ©moigner toute mon admiration pour ce travail et ce dĂ©vouement. GrĂące Ă  ce reportage, on comprend mieux ”comment devient-on un pĂ©dophile”. Il m’a permis de prendre conscience que ce sont avant tout des hommes en souffrance et qu’ils ne sont pas ”inhumains”. Encore tous mes respects pour votre dĂ©marche unique en France et toutes mes fĂ©licitations pour tout ce que vous faites et ferrez.





C.

le 07/08/2012 à 21:38

Je viens de voir le reportage sur LCP ’pĂ©dophilie : de la pulsion Ă  l’interdit’ et je tenais simplement Ă  vous exprimer toute mon admiration pour ce que vous faites. La rĂ©pression judiciaire a posteriori, que ce soit contre la pĂ©dophilie ou tout autre crime, est inefficace et n’aide personne, ni criminel, ni victime, ni la sociĂ©tĂ©. Votre action, elle, est une bouffĂ©e d’humanitĂ©. Pour ce que vous faĂźtes pour notre sociĂ©tĂ© et tous ces gens, merci.





france

le 07/08/2012 à 21:26

Bravo Madame! TrĂšs intĂ©ressant ce reportage sur LCP. Quelle ouverture d’esprit, quelle leçon. Merci Et Xavier, respect.





benoit17

le 16/07/2012 à 00:39

bonjour, Bravo à Latifa ; il y a des personnes extraordinaires sur cette terre. Sur des sujets complexes, faire tomber les idées reçues, les tabous pour libérer la parole, amener des clés de compréhension et du changement...





Olivier

le 13/07/2012 à 00:38

Un hommage,un grand merçi Ă  latifa. Moi aujourd’hui agĂ© de 36 ans (le 16 juillet prochain),j’ai Ă©tĂ© victime d’un viol Ă  l’age de14 ans.C’était il y a 22ans,mais j’ai rĂ©ussi Ă  en parler Ă  des pshchyatres apres deux jours de comma suite Ă  une TS. Ma vie actuelle est poutant construite,je suis sapeur pompier volontaire depuis 10 ans sur la commune de Beaurepaire dans L’IsĂšre,et sapeur pompier industriel sur le site chimique de roussillon(38). Enfant abandonnĂ© Ă  la naissance au BrĂ©sil,et adoptĂ© de suite par des parent Français,maleureusement dĂ©cĂ©dĂ©s tout deux ce jour. J’ai voulu rendre hommage Ă  ma mĂšre qui avait tout compris,et j’ai mis tant de superfuges pour l’en dissuader,cacher Ă  tout prix cette honte. Que j’ai tout niĂ©,tout verrouillĂ©,par honte,et dĂ©gout.Cette annĂ©e,le jour de la fĂšte des mamans,l’histoire de mon viol,Ă  14 ans c’était la premiĂšre fois de ma vie que j’osais enfin en parler...22 ans aprĂšs. Je ne le fait surtout pas pour toucher des dommages et interets,mais parce que le silence,laisse quartier libre sur ces pedophiles,et qu’an tant que pompier depuis 10 ans,et avant Ă©ducateur pendant 8 ans,j’ai Ă©tĂ© confrontĂ© Ă  des choses horribles. IL NE FAUT PAS GARDER LE SILENCE... Le mal ressortira tot ou tard. Et plus c’est tard,comme moi,plus ces gens risques d’additionner des nouvelles victimes. Aujourd’hui,je ne menne pas ce combat pour moi... Mais pour toute les autres victimes,qui se cache dĂšrriere la honte. J’ai mis 22 ans Ă  pouvoir expulser et comprendre la rĂ©alitĂ© de mon mal Ă©tre. Je suis content d’avoir pu sortir tout ça,mais honteux de ne pas l’avoir pu fait plus tot. J’ai discutĂ© un long moment avec Latifa,qui est une femme merveilleuse Ă  mes yeux,un ange... Je lui en suis trĂšs reconnaissant de son Ă©coute jusqu’à 23h,alors qu’elle est en vacances... Je vais trĂšs bien dormir ce soir,graçe Ă  elle,et au soutiens de son association. Un Grand merci du fond du coeur... A trĂšs bientot... Et retenez bien,que la peur,et le silence,sont les armes des pĂ©dophiles. Amicalement Ă  tous,Courage... A bientot. Olivier Gazeau.





PEP

le 29/06/2012 à 09:44

@Hugotessa : Parce que, selon vous, aux Etats-Unis, il n’y a plus de problĂšme de pĂ©dophilie, depuis que les personnes condamnĂ©es sont exposĂ©es Ă  la vindicte populaire et toutes sortes de dĂ©sagrĂ©ments qui continuent Ă  les dĂ©socialiser aprĂšs la fin de leur peine? Ca doit ĂȘtre reposant pour le cerveau, d’arriver Ă  croire comme ça aux solutions ”simples”. Malheureusement, ça ne rĂ©siste pas Ă  l’épreuve des faits, mais bon, comme vous ĂȘtes ”du bon cĂŽtĂ©â€, vous vous moquez un peu des dĂ©gats collatĂ©raux inutiles. C’est comprĂ©hensible, mais au moins tentez de prendre en compte que ce genre de ”solutions” peut ĂȘtre contre-productif: si le pĂ©dophile ne peut se rĂ©insĂ©rer nulle part, comment va-t-il parvenir Ă  s’équilibrer et Ă  ne plus mettre d’enfant en danger? Un truc vous a Ă©chappĂ© : l’Ange Bleu prĂŽne une dĂ©marche de PREVENTION en tentant d’aider les pĂ©dophiles qui veulent lutter pour ne pas causer de victimes.





hugotessa

le 07/06/2012 à 16:40

bonjour, c’est un combat exemplaire que vous dĂ©fender au mieux pour nos enfants et leur sĂ©curitĂ©. mais si je peut me permettre avez vous penser a demander avec des votes au ministre un fichier inscrivant tout les dĂ©linquant sexuelle des rĂ©gions de toutes la france et disponible a tous. (mĂ©thode amĂ©ricaine) qui se trouve ĂȘtre une solution a des problĂšmes de pĂ©dophilie qui ne sont pas tous suivis et voir carremment laisser a l’abandon et donc eventuellement dangereux! je vous apprend rien mais seul solution radial tel que celle la peut marcher. voila a bientot!





Jacques

le 01/06/2012 à 20:56

Pour en revenir Ă  mon texte prĂ©cĂ©dent: Finalement, je viens de regarder le film ”Innocence BafouĂ©e”, c’est pas mal de dĂ©terminer les femmes comme des victimes et les hommes comme des agresseurs. Si si, mais c’est tellement d’un classique, que cela en devient pitoyable. Au fait, que pense la sociĂ©tĂ© bien pensante lorsqu’une Ă©pouse et mĂšre de deux enfants, aprĂšs que son Ă©poux lui ait racontĂ© ses mĂ©saventures d’abus sexuels lors de sa jeunesse, celle-ci lui demande s’il n’a pas l’intention de passer Ă  l’acte avec leurs enfants. Cela tellement la sociĂ©tĂ© est dictĂ©e Ă  n’avoir que cette rĂ©action ? A force de ne voir que des films tel que celui-lĂ  qui placent les victimes dans une situation de devoir garder le silence ? Comme si, d’ores et dĂ©jĂ ,le dicton qu’ ”une victime homme ne sera pas un futur abuseur”; n’était pas d’ores et dĂ©jĂ  suffisant. Heu, Ă  quel moment finira-t’on par faire des films oĂč les agresseurs sont des femmes et les victimes des hommes ?





Virginie

le 31/05/2012 à 23:26

Bonjour, Comme plusieurs personnes qui sont venues vous laisser un message, j’ai vu l’émission Ă  la tĂ©lĂ© et votre action pour aider ces personnes malades qui souhaitent s’en sortir, mais qui ont beaucoup de mal Ă  trouver de l’aide dans le pays (surtout Ă  cause des tabous). Je suis jeune et j’ai trĂšs peu de temps libre, mais si jamais je peux faire quoique ce soit pour vous aider, vous ou l’association, n’hĂ©sitez pas Ă  me contacter. Je ne serais sĂ»rement pas beaucoup utile, mais on ne sait jamais. (surtout que j’ai cru comprendre que vous Ă©tiez seule dans l’association) Bref, bon courage Ă  vous !





cilou26

le 31/05/2012 à 18:21

bonjour j’ai vu un reportage sur votre association et je la trouve superbement humaine.j’aimerai savoir comment devenir Ă©ventuellement bĂ©nĂ©vole dans votre association.





pouicpouic 64

le 29/05/2012 à 17:04

bonjour j ai regardé hier l émission sur la 13 je découvre votre action je suis médecin coordonnateur du traitement des délinquants sexuels dans deux départements et je prépare actuellement un livre j espÚre que ce que vous faites est efficace votre approche est originale et interessante bravo





Apocalypseplease

le 29/05/2012 à 13:47

Je voulais simplement vous dire un grand bravo pour votre action. Contrairement aux gens j’ai toujours considĂ©rer les pĂ©dophiles comme des gens ”malades” qui ont besoin de soins. J’ai moi mĂȘme Ă©tĂ© victime, je n’accepterai donc jamais les passages Ă  l’acte et je suis trĂšs heureuse que des gens se battent pour que ces ”malades” Ă©vitent de dĂ©truire la vie d’enfants ainsi que la leur. Pour mon histoire le jour du procĂšs l’agresseur m’a prĂ©sentĂ© des excuses que j’ai acceptĂ©. Mes parents horrifiĂ©s n’ont pas compris , j’ai alors expliquĂ© que tant que j’aurai la haine je ne pourrai pas avancer dans la vie, alors je le redis la haine est stĂ©rile, il faut comprendre, analyser sans pour autant cautionner c’est comme ça qu’on se construit.





AliceHolmes

le 28/05/2012 à 21:33

Bonjour, J’ai vu votre combat a la tĂ©lĂ© se soir. Je trouve cela trĂšs courageux et trĂšs beau. Je n’ai pas foi en l’humanitĂ©. Mais voir des gens malade se battre pour changer, se battre pour ne pas faire de mal... Je m’intĂ©resse Ă  la psychologie. J’aime Ă©couter les gens, et j’ai trouver l’émission trĂšs intĂ©ressant et votre combat juste. Il faut aider ses personnes, qui appel Ă  l’aide. Je suis Ă©tudiante et Ă  part un peut de temps, je ne peux rien donner... Mais si je peux aider! Je le ferais !! Merci





severyne

le 17/05/2012 à 10:07

Bonjour, j’ai regardĂ© LCI hier matin (mercredi 15/05/2012) et j’ai Ă©tĂ© trĂšs trĂšs touchĂ©e par votre activitĂ©, votre courage et votre objectivitĂ© face Ă  cette situation en France, aujourd’hui. C’est alors un message de soutien et d’encouragement que je vous envoie. Ce que vous faite est plus qu’important et plus que jamais utile car la justice et la mĂ©decine restent encore trop innĂ©fficaces face ce flĂ©au. J’ai, par passion je dirai, Ă©tudiĂ© la psychologie de l’adulte puis de l’enfant. Malheureusement, jamais je ne pourrai ĂȘtre psychologue (car manque de diplĂŽme de base) et je ne pourrai donc jamais aidĂ© des personnes fragiles ou dĂ©sĂ©quilibrĂ©es comme j’aurai tant aimĂ© le faire. NĂ©anmoins, si je peux faire quoique ce soit pour vous aider Ă  rĂ©pondre, ou Ă  Ă©couter les personnes qui font appel Ă  vous, j’en serai plus qu’heureuse. Je suis une jeune femme de 26 ans, je travaille, je suis sĂšrieuse et comprĂ©hensive, Ă  l’écoute et disponible donc, si je peux vous aider dans votre action, n’hĂ©sitez pas Ă  me contacter Je suis joignable au 06.79.53.14.20 ou severynemarc@orange.fr Avec pleins d’estime et d’encouragement, je vous laisse et vous souhaite mille fois bon courage Cordialement, SĂ©veryne MARC





admiratrice

le 16/05/2012 à 10:36

Madame, j’admire ce que vous faites. Moi-mĂȘme ayant Ă©tĂ© victime de viol quand j’étais petite, je trouve ça tout simplement remarquable de votre part du fait que vous avez Ă©tĂ© une victime!!Franchement il en faut du courage pour ĂȘtre face Ă  ces gens qui vous confient toutes leurs pulsions et envies. Que Dieu vous bĂ©nisse et je pense que vous ĂȘtes remplie de grĂące!!!





JM

le 16/05/2012 à 10:14

TrĂšs chĂšre latifa, vous faite preuve d’un courage et d’une determination qui me redonne espoir en l’Homme ! Votre demarche est unique et pourtant necessaire : prĂ©venir au lieu de juste punir...Se battre pour que ca ne (re)commence pas ... milles pensĂ©es





Fifi

le 11/05/2012 à 01:01

Ă  Nicolas, j’ai dĂ» faire comme vous, rĂ©sultat : ma petite trace sur le site se rĂ©pĂšte 2 fois... Vous ĂȘtes trĂšs courageux d’avoir Ă©tĂ© chez Jean-Luc, et d’avoir repris votre vie en main. Bonne nuit





Fifi

le 11/05/2012 à 00:56

Je suis trĂšs Ă©mue Ă  chaque fois que je vous vois, je suis rĂ©ellement impressionnĂ©e par votre force, et vous faite un travail formidable. Mon regard a changĂ©, bien sur bien des pĂ©dosexuels, ou pĂ©dophiles sont bien trop violents pour ĂȘtre sauvĂ©s si je peux employer ce terme, mais d’autre mĂ©rite notre Ă©coute, si je peux aider... Bien Ă  vous, bonne continuation





nicolas

le 08/05/2012 à 01:08

Bonsoir, Comme toujours, encore une nuit sans dormir. Je me ballade donc sur le net. CelĂ  faisait trĂšs longtemps que je n’étais pas venu sur ce site. Des annĂ©es en faite, la derniĂšre fois Ă©tant aprĂšs mon passage dans une Ă©mission de Delarue sur le silence des victimes, et comme toujours malheureusement peu de graçon sauf un participant masquĂ© et moi Ă  visage dĂ©couvert, j’ai dĂšs fois regrettĂ© cette Ă©mission, mais si personne ne se montre, comment est ce que les gens peuvent prendre conscience de notre calvaire, car oui les garçons aussi peuvent ĂȘtre victime et non en deviennent pas des agresseurs eux mĂȘmes, c’est d’ailleurs une chose qui me rend fou. Comment peut-on croire que l’ayant subi nous pourrions affliger celĂ  Ă  d’autres. Lors de cette Ă©mission j’avais rencontrĂ© le docteur Coutanceau qui nous avait vantĂ© les vertus des soins apportĂ©s aux agresseurs, je ne demande qu’à y croire mais... Suite Ă  ce passage tĂ©lĂ©visĂ© la vie a beaucoup changĂ©, j’ai pris conscience que je n’étais pas seul et ça m’a beaucoup aidĂ©, j’ai appris aussi Ă  toujours essayer de positiver et que me laisser mourir serait le meilleur moyen de laisser gagner celui qui m’a fais ça. Ne jamais perdre le contrĂŽle est devenu pour moi une façon de vivre, car je l’ai perdu une fois, je ne supporterais pas de le revivre, mĂȘme si je sais bien que celĂ  est impossible, on ne peut jamais tout contrĂŽlĂ©, mais y veillĂ© est un moyen de survie. Mais c’est un combat de tous les jours, quand la fatigue gagne et que la seule chose qu’on est envie c’est de dire au revoir et de ne plus faire de cauchemard, je pense Ă  ceux que j’aime et qui me le rendent. MĂȘme si j’ai pu remarquer qu’en vieillissant pour me protĂ©ger, j’avais tendance Ă  m’isoler afin de plus avoir Ă  ressentir la tristesse des autres. Mais aprĂšs tout n’est ce pas logique. VoilĂ , je vous laisse et soyez fort car personne ne peut l’ĂȘtre Ă  votre place. Nicolas





nonodimi

le 26/04/2012 à 15:29

madame je suis en train de regarder une Ă©mission sur votre association je voulaie juste vous dire a qu’elle point je sous trouve forte d’aider c’est personne et de permettre a d’autre de ne pas soufrir ne lacher pas continuer courageusement nous avons besoins de vous pour nos enfants et c’est personnes malade dont aucun medicament peu les aider merci beaucoup sincerement





Tanguy LAURENT

le 25/04/2012 à 11:04

TrĂšs Ă©mu d’avoir fait votre connaissance par l’intermĂ©diaire du film de Xavier Duleu qui vient de passer Ă  nouveau sur LCP, allumĂ© par hasard . Assistant social, je n’ai pas voulu approfondir une situation dans laquelle une mĂšre Ă©tait battue ; j’ai su plus tard qu’elle l’était quand elle voulait protĂ©ger ses enfants ... Votre action me rassure face au dĂ©ferlement de haine - toujours plus de prison - qui se passe en ce temps d’élections .





Jacques

le 05/04/2012 à 19:12

AprĂšs l’annonce sur ce site de l’existence de l’émission ”Innoncence BafouĂ©e”, j’ai voulu regarder l’extrait proposĂ©. Je viens de le voir. Et je note, qu’encore une fois, il ne s’agit que de femmes qui ont participĂ© Ă  cette Ă©mission ou, en tous cas, dans cet extrait. Je trouve que c’est bien que des femmes aient aujourd’hui le droit Ă  la parole. Ca a Ă©tĂ© le but d’un long effort de femmes victimes d’abus sexuels lors de leurs enfances. Je ne trouve rien Ă  redire Ă  ça. Cependant, il est vrai qu’aprĂšs les affaires, par exemple, de dutroux, il ne faut pas oublier que ce sont aussi des hommes victimes que l’on a enfermĂ© dans leurs propres silences. Les hommes sont mĂȘme trop imprĂ©gnĂ©s d’anciens dictions tel qu’: ”un homme abusĂ© devra forcĂ©ment un futur un abuseur sexuel Ă  son tour”, par exemple. Ceci n’est pas ouĂŻe dire, mais un fait de mes propres expĂ©riences. La sociĂ©tĂ© a-t’elle pris conscience l’état mĂȘme que cela pouvait avoir envers des victimes hommes ? Pour ma part, je ne le pense pas. Pourtant, ce mĂȘme silence, peut l’enfermer sur lui-mĂȘme, et mĂȘme avoir l’ effet contraire Ă  ce qu’elle serait normal qu’elle-mĂȘme attend: La protection des enfants contre les abus sexuels. Et pourtant, nous en sommes toujours lĂ : parler des abus sexuels sans prendre en considĂ©ration le mal ĂȘtre d’une victime homme, mais aussi que ce mal peut le ronger lui-mĂȘme. Cela sans reconstruction possible puisque la sociĂ©tĂ© attend de lui qu’il commette l’acte. Alors oui, il y a des dĂ©rapages aussi de la part des victimes par ce fait. Je pense tout personnellement que 40% des actes pĂ©docriminels, et souvent les plus violents, ne sont pas dus aux pĂ©dophiles eux-mĂȘmes. Parce que l’homme victime, Ă  force de son silence, de son mal ĂȘtre, de son impossibilitĂ© de se reconstruire, dans ce que j’appelle une phase de seconde victimisation, peut, comme je l’ai dit, commettre cet acte. Ou alors il peut le commettre uniquement pour se comprendre lui-mĂȘme. Personnellement, en son temps, je me suis cru pĂ©dophile. Parce qu’il fallait que ma propre souffrance, aprĂšs la culpabilitĂ©, de ma dite complicitĂ©, d’avoir voulu parler de ce que j’avais vĂ©cu avant que ma souffrance soit refoulĂ©e par des actes inappropriĂ©e Ă  des personnes Ă  qui je voulais en parler, trouve un Ă©chappatoire. Et le seul Ă©chappatoire que mon inconscience Ă  trouvĂ© c’était de faire de moi-mĂȘme que j’étais Ă©galement pĂ©dophile. Y compris avec de fortes attirances- ou peut-ĂȘtre cela n’était-il simplement du Ă  ma propre ”imagination”, envers les enfants. OĂč peut-ĂȘtre que cela n’était que le rĂ©sultat de mon impossibilitĂ© de trouver une oreille attentive Ă  mon Ă©gard. De nos jours, on parle souvent de la reconstruction si chĂšre Ă  Boris Cyrulnick, mais cette possibilitĂ© n’est pas ”toujours” donnĂ©e aux victimes hommes eux -mĂȘmes l’homme victime devant plus se cacher, ne rien dire, souvent pour se protĂ©ger -peut-ĂȘtre Ă  tort- de la sociĂ©tĂ© elle-mĂȘme. Ce que j’espĂšre c’est qu’un jour on finisse par voir les choses autrement que par des Ă©missions sur l’acte lui-mĂȘme. Cela comme, par exemple, oser affronter le traumatisme en tant que tel que l’acte pĂ©docriminel peut crĂ©er envers et pour une victime homme. Quoiqu’il en soit, si je peux recommander quelque chose aux victimes hommes, bien que je ne fasse pas moi-mĂȘme partie de l’Église de Scientologie, c’est d’étudier la dianĂ©tique. En ce qui me concerne, cela m’a aidĂ© Ă  mieux me comprendre. En tous cas, NON, un adulte ayant eu une enfance brisĂ©e ne devient pas lui-mĂȘme forcĂ©ment un futur agresseur sexuel. Tout dĂ©pendra aussi de l’écoute dont on voudra bien lui accorder.





izeur

le 19/02/2012 à 12:49

Merci d’avoir crĂ©Ă©e l’association, de votre appel hier qui nous a redonnĂ© espoir, on vous soutiendra jusqu’au bout





Orchidée

le 18/02/2012 à 23:45

Bonjour, J’ai toujours pensĂ© que la peine de mort devait ĂȘtre instaurĂ©e pour tous les criminels sexuels,et particuliĂšrement les pĂ©dophiles. Puis j’ai visionnĂ© l’émission d’LCP sur votre association et ceci m’a donnĂ© beaucoup Ă  rĂ©flĂ©chir. J’avais oubliĂ© que les pĂ©dophiles sont avant tout des ĂȘtres humains,motivĂ©s comme chacun de nous par leurs Ă©motions et leurs sentiments. Il existe de nombreuses personnes attirĂ©es par des gens plus Ăąges et ceci est rentrĂ© dans les mƓurs et considĂ©rĂ© comme normal . Il existe tout autant de pratiques et de besoin sexuel que de gens sur la Terre ou presque. C’est pourquoi finalement la pĂ©dophilie ne me semble pas si anormal que ça . Ce que je trouve absolument anormal et amoral,c’est LE PASSAGE A L’ACTE. Tous nos besoins sont motivĂ©s par quelque chose ,pour moi il faut trouver d’oĂč provient ce fantasme et accepter cette partie de soit afin de pouvoir contrĂŽler(voire de se dĂ©barrasser) de ses pulsions. je pense Ă  prĂ©sent sincĂšrement que les pĂ©dophiles qui Ă©prouvent le besoin d’ĂȘtre aidĂ©s DOIVENT ĂȘtre Ă©coutĂ©s. Je remercie donc vivement l’association Ange Bleu d’exister





Mathieu MauriĂšs

le 22/01/2012 à 22:39

ChĂšre Madame, Je viens de voir par hasard (mais le hasard existe-t-il ?) le documentaire concernant votre histoire et votre dĂ©marche que je trouve rĂ©ellement admirable de courage, de sincĂ©ritĂ© et de luciditĂ©. J’ai 52 ans bientĂŽt et derriĂšre moi presque 50 ans de vie brisĂ©e par mon agresseur qui se trouve avoir Ă©tĂ© mon pĂšre, 50 ans de souvenirs totalement enfouis pour oublier l’inoubliable qui a fini par revenir Ă  la surface. Je crois que j’aurais bien besoin de parler avec vous ! Donc je vous dis Ă  trĂšs bientĂŽt, Fraternellement, Mathieu





Isatis

le 03/01/2012 à 21:05

Bonsoir, Comme beaucoup de gens, j’ai vu le reportage hier vous concernant ; j’en suis resortie changĂ©e, vous m’avez montrĂ© une autre approche du sujet dĂ©licat qu’est la pĂ©dophilie. J’ai 16 ans et j’avoue avoir Ă©tĂ© extrĂȘmement critique auparavant vis Ă  vis des pĂ©dophiles. Mais jamais on ne m’avais montrĂ© leur ressentit. En parlant des pĂ©dophiles, on a souvent tendance Ă  oublier qu’il s’agit d’une maladie, et donc qu’une certaine souffrance en dĂ©coule. J’avais oubliĂ© cet aspect la, oubliĂ© qu’il ne s’agissait pas que de ”dĂ©traquĂ©s” sans sentiments. Je ne dĂ©fend pas les pĂ©dophiles, mais je vous remercie de m’avoir fait voir les choses sous un angle diffĂ©rent. Vous faites de grandes choses et cela devient rare, continuez je vous en supplie.





Vous

le 03/01/2012 à 15:03

Bonjour Comme beaucoup ,j’ai vu le reportage lcp et votre dĂ©votion Ă  cette cause est trĂšs admirable... Ma famille a Ă©tĂ© brisĂ© par une histoire d inceste qui a eu des rĂ©percussions Ă©normes et douloureuses pour nous tous.Ma mĂšre a Ă©tĂ© la victime directe mais je tenais a dire aussi que les enfants en subissent aujoud hui encore les consĂ©quences... C est pourquoi je me dis que cette association est vraiment une bonne chose et qu’elle pourra aidĂ© les victimes d’une par Ă  vivre mieux avec ces traumatismes mais aussi aux agresseurs Ă  ce rendre compte de l’impact que pourrait avoir de tels actes... merci d’exister et de faire ce que l’Etat fait si mal...





framboisinette

le 03/01/2012 à 09:38

Je tiens à vous féliciter pour votre travail. Enfin une association qui aide les pédophiles et les victimes. Vous avez beaucoup de courage. Bonne continuation.





oxymore

le 02/01/2012 à 22:03

Je viens de voir le reportage diffusĂ© ce soir sur LCP, et qui prĂ©sente votre association l’ange bleu. Je voulais vous exprimer ma sincĂšre reconnaissance vis Ă  vis de votre combat et de tous vos efforts. Je suis une simple citoyenne qui pense que notre sociĂ©tĂ© doit agir au plus vite pour aider les pĂ©dophiles Ă  vaincre leurs dĂ©mons, et Ă  ne pas rajouter une seconde victime Ă  leurs malheurs par un probable passage Ă  l’acte... Je pense qu’en gĂ©nĂ©ral, l’hypocrisie du systĂšme judiciaire et mĂ©dicale est tout aussi responsable que les pĂ©dophiles des maux provoquĂ©s par ”non assistance Ă  personne en danger”. Il faut Ă©videment guĂ©rir en amont et non punir aveuglement. De plus, je voulais vous encourager dans la mise en place de groupes de paroles entre victimes et auteurs. C’est Ă  mon sens la meilleure solution possible pour que la victime puisse ressentir un pardon symbolique de l’agresseur afin de se reconstruire, et que l’agresseur soit conscient de l’intĂ©rĂȘt de son combat. Merci pour votre temps, votre tolĂ©rance et votre intelligence. Bon courage pour votre association et pour la suite.





Nico

le 02/01/2012 à 21:59

Je viens moi aussi de voir le reportage sur LCP. Je trouve tout simplement votre combat formidable, votre dévouement extraordinaire. Loin des médias et des lynchages populaires, vous menez un combat juste et tellement utile ! Nicolas





Lisouux

le 02/01/2012 à 21:25

Bonjour, j’ai 16 ans et je n’ai jamis connu de traumatismes de ce genre, mais je regarde actuellement un documentaire qui parle de cette organisation. Je trouve que ce que vous faites est vraiment super et qu’il faudrait bien plus de personne comme vous. Je pense que dans le cas de la victime comme dans le cas des pĂ©dophiles il faut ĂȘtre soutenus pour s’en sortir. Je vous souhaite beacoup de courage pour la suite et continuez sur cette voie, je sais que grĂące Ă  vous denombreuses personne iront mieux et reprendront confiance en eux pour revivre !!!





lili

le 02/01/2012 à 21:16

je n est aucun traumatisme ni rien, je tenais simplement a vous feliciter pour ce travail quotidien que vous faite et qui doit etre trĂšs dur ! sachez que peu de gens le ferais , vous avez enormement de courage , bien a vous , lili





Anonyme

le 02/01/2012 à 21:13

Bonjour, Je ne connaissais pas votre association avant le reportage sur LCP et je tiens à vous accorder mon soutien. Je vois une personne de mon entourage triste depuis toujours à cause de cela et tout les jours de nouveaux cas sont évoqués aux informations.. Bien trop à mon avis quand on pense que la majorité reste dans le silence. Bonne continuation





Guy

le 02/01/2012 à 21:11

Bonjour, Je ne suis pas concerné par les sujets qui motivent votre action mais je tenais fermement à vous témoigner tout mon soutien et ma compassion dans le combat qui est vÎtre. Merci pour ce que vous faites et pour les services immenses que vous rendez à la société. Cordialement, Guy.





juju

le 02/01/2012 à 21:11

Je suis entrain de regarder votre intervention sur LCP et je retrouve que vous ĂȘtes une personne remarquable. Vous avez beaucoup de courage.





montagne

le 27/12/2011 à 16:26

Bonjour madame , je suis jean pierre est je reste en savoie ,j’ai vu votre Ă©mission aujourd’hui moi aussi j’ai Ă©tĂš agrĂ©ssĂ© quand j’était peit enfant.est apres j’ai fait du mal j’ai Ă©tĂš puni pour cela est aujoud’hui je veut ment sortir mais ja suis seul! face a tout c’est pas facile dĂ©fois je pense qu’il faut mieux etre sous terre j’ai 55 ans et javais 4 enfants merci de me rĂ©pondre bonne journĂ©e Madame Villien jean pierre





Stéphane

le 05/12/2011 à 21:53

Bonjour, Bien que je ne sois que trĂšs indirectement liĂ© Ă  ce douloureux problĂšme qu’est la souffrance rĂ©sultant de la pĂ©dophilie, je vous confie tout mon soutien pour la continuation de votre lutte contre cette maladie et pour la reconnaissance et le salut des victimes. Je salue bien bas votre dĂ©marche et espĂšre bientĂŽt pouvoir contribuer Ă  votre association. Bien cordialement, SPJ





Lostboy2012

le 02/12/2011 à 20:55

SAVE ME !





lilou

le 21/11/2011 à 23:15

je voulait juste vous dire un petit message et un grand merci pour tout se que vous faites pour ses enfants il m’est arriver des attouchements par mon grand pere je sais que c’est trĂ©s dure a vivre moi j’ai eut du mal a m’en remettre mais avec le soutien de la famille et les amies on y arrive c’est sur que sa reste dans notre tete mais on continue de vivre apres je trouve que la justice en france est trĂ©s mal faite il savent tres bien que des personnes qui ont violer ou attouchement ont les mais en prison et apres koi il re sorte et font pire moi je dit il faut remettre la peinr de mort voila pour vous que c’est une super association et merci pour tout ses enfants et surtout parler





titi034

le 18/11/2011 à 16:12

Bonjour, j’habite montpellier et je voulais savoir si c’était possible de pouvoir contribuĂ©e ou participer a votre association? Ce sujet me touche personellement,victime moi meme Ă©tant petite fille. Aujourd’hui avec assez de recul, j’aimerais Ă©couter, conseiller et surtout aider ces victimes. Me contacter par e-mail. Merci d’avance Lucie





agnes

le 09/11/2011 à 07:47

bonjour, mon combat crĂ©er un fichier de dĂ©linquants sexuel , comme au USA , je suis dans le gard , et actuellement nous sommes en plein dĂ©bat ,puisque la petite OCEANE Ă  Ă©tĂ© tuĂ© , et aujourd’hui mĂȘme une marche de soutien Ă  la famille et le tueur court toujours...





TISMEY

le 24/10/2011 à 17:42

Bonjour, J’ai la chance de ne pas connaĂźtre ni d’enfant victime, ni de pĂ©dophile, mais ça ne m’empĂȘche pas de me sentir concernĂ©e par le problĂšme. J’ai regardĂ© l’émission sur LCP et l’action de L’ANGE BLEU est vraiment nĂ©cessaire, je ne comprend pas comment notre gouvernement n’agisse pas au niveau de la prĂ©vention...bref, BRAVO et bonne continuation en espĂ©rant que ça Ă©volue dans le bon sens au niveau de l’état, on pourrait solliciter le prĂ©sident ou sa femme, maintenant qu’ils ont une petite fille, ils se sentiraient peut-ĂȘtre plus sensibles Ă  ce risque!





Joelle

le 16/10/2011 à 12:16

Madame, J’ai regardĂ© le reportage diffusĂ© sur LCP et, je tenais Ă  vous dire que votre action est trĂšs importante. J’ai Ă©tĂ© touchĂ©e par la sincĂ©ritĂ© des propos de ce reportage et, choquĂ©e de voir qu’en France il n’y a aucune prĂ©vention (il faut attendre qu’il y ait un passage Ă  l’acte). Nous avons encore beaucoup de chemin Ă  parcourir et beaucoup de choses Ă  apprendre du Canada oĂč lĂ -bas la prĂ©vention se fait depuis 20 ans. Bon courage Ă  vous, JoĂ«lle.





Pierre

le 12/10/2011 à 20:17

Bonjour je voulais vous remercier, ayant pu visionner une partie du reportage diffusĂ© sur LCP et regardĂ© votre site. Votre action est forte et importante pour tous : Bien sur tout d’abord pour les victimes de traumatismes sexuels lors de l’enfance. Mais aussi pour ceux qui doivent supporter leur propre regard sur le monstre qui est en eux. Qui n’ont pas le choix que d’accepter de vivre avec des fantasmes si dĂ©viants, Et qui luttent contre eux mĂȘme, jour aprĂšs jour, pendant des dizaines d’annĂ©es pour respecter l’humanitĂ© de tous ceux qu’ils rencontrent. Merci de votre aide. La force de l’amour nous permet de nous accepter et d’accepter les autres, parfois au delĂ  de ce qu’on imagine.





Sophie

le 10/10/2011 à 10:55

Madame, Suite au reportage diffusĂ© hier soir sur LCP ,je voulais vous dire Ă  quel point votre dĂ©marche est admirable et mĂ©rite d’ĂȘtre soutenue. Ne perdez pas courage dans votre action. Bien Ă  vous. Sophie





idemag

le 09/10/2011 à 22:13

merveilleux travail que vous faites





Rose Etchegaray

le 08/10/2011 à 11:50

Bonjour Madame, Tout d’abord un grand bravo pour votre action ! Je vous ai Ă©crit Ă  deux reprises afin de vous proposer la crĂ©ation d’un ”relai” de l’Ange Bleu sur Second Life mais mes mails sont tous deux revenus en ”mail delivery service”. J’espĂšre vous lire trĂšs prochainement TrĂšs cordialement, avec tout mon respect Rose Etchegaray





Mary

le 05/10/2011 à 16:51

Bonjour, J’interviens car j’ai pour projet un dossier sur les pĂ©dophiles. Le sujet exact est ”les pĂ©dophiles face Ă  leurs actes” Je pense que ce sujet n’est pas assez explorĂ© et qu’il est intĂ©ressant dans la mesure oĂč il n’existe pas un pĂ©dophile type. Dans le cadre de ce dossier (trĂšs sĂ©rieux) j’ai besoin de poser des questions Ă  des personnes concernĂ©es et spĂ©cialistes. Les personnes concernĂ©es sont les pĂ©dophiles eux mĂȘme et je n’arrive pas Ă  trouver des contact. Pouvez vous m’aider? Voici mon mail: marie0233662917@hotmail.fr J’espĂšre que je trouverais ce que j’attends en remerciant l’association qui m’a bien aidĂ© avec son site. Courage Ă  vous victimes et n’oublions pas qu’il y a des pĂ©dophiles qui luttent contre leur pulsions, leur sentiments et qu’ils ne sont pas tous mauvais. Il faut des gens pour les aider Ă  trouver le moyen de ne pas franchir la limite qui feront d’eux des personnes monstrueuses.





Marie

le 03/10/2011 à 14:28

La France aurait besoin de beaucoup plus de structures comme la votre pour lutter efficacement contre la pédophilie! Continuez ainsi!





François

le 01/10/2011 à 13:40

Bonjour Comme beaucoup, j’ai regardĂ© le reportage de LCP. J’ai Ă©tĂ© victime d’agression sexuelle et responsable dans une association de protection des enfants. Je tiens Ă  vous fĂ©liciter du courage et de la luciditĂ© de votre dĂ©marche. L’émotion gĂ©nĂ©rĂ©e autours des maltraitances sexuelles obscurcit bien trop souvent l’objectif final de ceux qui se battent pour ces malheurs n’existent plus. Quasi systĂ©matiquement, nous nous dressons contre les agresseurs ou ceux susceptibles de l’ĂȘtre sans comprendre le processus qui les a amenĂ©s lĂ . Nous dirigeons contre eux toute la frustration de notre impuissance et la colĂšre/malaise que leurs pulsions rĂ©veillent en nous. Ils restent responsables de leurs actes, mais leur faire comprendre les forces qui les traversent, c’est protĂ©ger plus largement nos enfants. Permettre aux pĂ©dophiles volontaires de mieux contrĂŽler/gĂ©rer leur sexualitĂ© par le savoir et l’échange, est le meilleur vaccin pour demain. Je pense pour ma part, que votre dĂ©marche aurait des impacts bĂ©nĂ©fiques concernant les maltraitants physiques et psychologiques, mais ouvrir cette porte est dĂ©jĂ  un acte fondamentale et pour cela je vous dis un grand merci. Continuez! Votre travail participe Ă  un avenir meilleur. N’en doutez jamais! PS: MĂȘme si ce n’est pas politiquement correct, je tiens encourager les pĂ©dophiles qui ont le courage de ne pas se laisser enfermer dans leur sexualitĂ© et qui gardent Ă  l’esprit que leur objet de dĂ©sir sont des ’tit bout humains qui n’ont pas conscience des pulsions qu’ils font ressortir en toute innocence. Bien Ă  vous





Anne

le 30/09/2011 à 22:49

Je viens de voir un reportage vous concernant. Je suis parent, et je tenais à vous remercier de ce que vous faites. Je n’ai pas les moyens actuellement de soutenir votre cause, mais dùs que cela me sera possible ... Cordialement





reli31

le 30/09/2011 à 22:09

Je viens de dĂ©couvrir votre combat grĂące Ă  un excellent reportage sur LCP qui nous informe de l’absence de prise en compte du problĂšme par les pouvoirs publics.





reli31

le 30/09/2011 à 22:06

Madame,merci pour votre travail. Maman d’une petite fille de 5 ans, je me pose beaucoup de questions sur la pĂ©dophilie. Depuis plusieurs annĂ©es dĂ©jĂ , je me pose des questions sur des Ă©vĂšnements oubliĂ©s de mon enfance, des faits que j’aurais volontairement enfouis dans ma mĂ©moire. Mes rapports avec les hommes ont toujours Ă©tĂ© difficiles. Le pĂšre de ma fille Ă©tait violent avec moi, une visite de la police suite Ă  des nuisances m’a convaincu de partir pour m’en sortir enfin au bout de 5 ans et de protĂ©ger ma fille alors agĂ©e de 3 ans. J’ai consultĂ© une psychologue pour m’aider Ă  me retrouver mais des questions restent encore sans rĂ©ponse et hante souvent mes pensĂ©es: chaque homme est un agresseur potentiel pour ma fille. Je n’attends pas de rĂ©ponse de votre part, je voulais juste vous remercier de donner de votre temps et de votre Ăąme aussi(car tout ce que vous entendez doit vous affecter profondĂ©ment). Je ne peux faire de don car au chĂŽmage mais merci encore.





safiatou

le 30/09/2011 à 21:58

Bonsoir, je viens de redĂ©couvrir un reportage diffusĂ© sur LCP votre combat Je souhaite vous fĂ©liciter. Il est vrai qu’en France, nous ne voulons pas accepter que des personnes soufrent, avant passage Ă  l’acte, souffrent de leurs pulsions et souhaitent ĂȘtre aidĂ©es, Ă©coutĂ©es, et orientĂ©es. Alors que nous devrions pouvoir, eux aussi les aider, surtout pour ceux qui le souhaitent. Alors Bravo Ă  vous Latifa Bon courage Ă  vous et aux personnes que vous avez aidĂ© et que vous aiderez TrĂšs amicalement, Safiatou





Mihal 077

le 21/08/2011 à 09:11

Compassion totale pour les enfants mal traitĂ©s et tristesse profonde qui en dĂ©coule. Malheureusement, menaces, chantage, manipulations, simple objet, rue et sĂ©duction sont dans la nature humaine et on les retrouve bien souvent passĂ©e l’enfance.Je n’ose pas imaginer !!!! Bien Ă  vous,





JML

le 06/07/2011 à 16:13

Il est absolument urgent, aujourd’hui, d’accueillir cette souffrance autour de l’inceste et de la pĂ©dophilie, si elle le souhaite bien entendu, mĂȘme si elle semble monstrueuse Ă  beaucoup par ailleurs. ”Surveiller et punir” (Michel Foucault) ne suffisent pas,...il faut aussi accueillir et ”traiter” ! Pour le praticien qui en a l’expĂ©rience, l’histoire infantile est, Ă  chaque fois, Ă  chaque cas, partie prenante. Pas de prĂ©sent, sans passĂ©, chez l’Humain des deux sexes. Non pas que le passĂ© soit seulement ”explicatif”, comme l’on dit bien trop souvent - il peut l’ĂȘtre, certes, mais pas toujours -, mais, surtout, il est ”originaire” de ce que l’on rencontre dans le prĂ©sent, il y puise ses racines. Et l’on constate que les Ă©lĂ©ments de la complexitĂ© du tableau auquel on se confronte dans le prĂ©sent, Ă©taient dĂ©jĂ  lĂ , parfaitement lisibles, prĂȘts Ă  se combiner si l’occasion leur en Ă©tait donnĂ©e... Ainsi, dans la plupart des cas, il aurait Ă©tĂ© bien plus « facile » de prĂ©venir, d’aider Ă  la « castration des pulsions » par un rigoureux travail de parole, plutĂŽt que de se retrouver plus tard, aujourd’hui, Ă  tout reprendre de ce chantier catastrophique des pulsions et d’un sujet, homme ou femme, qui a toujours cherchĂ© son « bon entendeur », - comme en tĂ©moignent sincĂšrement la plupart -, mais qui ne l’a jamais rencontrĂ©. Mais,lui avait-on, Ă  cet homme, Ă  cette femme, mĂȘme envisagĂ© de le lui proposer ? Jean-Michel LOUKA psychanalyste, Paris ***





Probleme/votre mail contact?!

le 14/06/2011 à 15:14

A message that you sent could not be delivered to one or more of its recipients. This is a permanent error. The following addresses failed: contact@ange-bleu.com: quota exceeded RĂ©ponse de l’admin : Rassurez-vous, tous les e-mails parviennent bien Ă  Mme Bennari. L’ensemble de vos messages sont bien redirigĂ©s vers un autre compte de sorte Ă  pouvoir les rĂ©ceptionner. Une note vient Ă  cet effet d’ĂȘtre publiĂ©e Ă  cette adresse : http://www.ange-bleu.com/contact.php Bien Ă  vous.





une maman soucieuse

le 14/06/2011 à 14:33

Lors de votre passage dans une Ă©mission de radio ce jour, j’étais un peu choquĂ©e que la consommation d’images pĂ©do pornographiques ne soient pas plus sĂ©vĂšrement punie. Votre site m’informe que votre combat est - entres autres - avant tout d’ouvrir le dialogue pour que ”mieux vaut prĂ©venir que guĂ©rir” devienne LA citation de ce sujet de sociĂ©tĂ©. FĂ©licitation pour votre combat. Bon courage et Merci





Lyd

le 14/06/2011 à 14:27

Bonjour, Je viens d’entendre votre intervention sur RMC-INFOS,portant sur l’interaction ; Justice/Adaptation de lois face Ă  Maladie/Agression sexuelle. DĂ©viance selon moi, transmissibles pour part, d’une certaine population elle mĂȘme contaminĂ©e/bousillĂ©e, qui va reproduire et transmettre Ă  son tour la chosification de l’enfant abusĂ©. Cas de figure ou la victime grandit et deviens Ă©ventuelement le boureau. Peut etre rĂ©sidus de fonctionnement cerveau reptilien humain, liĂ© aux Ă©poques ou l’Homme vivait en clans dans des cavernes et qu’il falait peupler la ”Terre” ... ça commençais dans la ”famille” L’inceste pĂ©dophile est-il une pulsion/donnĂ©e hormonale,neuronale de base ancestrale ? Les pratiques de mariage de petites filles dans cazi toutes les nations Ă  l’une ou l’autre pĂ©riode de l’Histoire du monde, n’entre t’elle pas non plus dans la normalisation voir l’institutionnalisation planĂ©taire des coutumes Humaine ? Merci de me tenir au courant de vos actions ou rĂ©unions ... :o) Bonne journĂ©e et bravo pour l’intervention. Lyd.





GL1974

le 12/05/2011 à 18:08

Bonjour Latifa, cela fait quelques annĂ©es que j’ai entendu parler de vous et de votre association l’ange bleu. Et je voudrais vous dire que ce que vous faites est tres bien. Car vous combattez le passage Ă  l’acte des pĂ©dophiles, sans toutefois juger ceux qui son abstinents comme des monstres. Bravo, et bonne continuation!





anastassja

le 04/05/2011 à 10:53

je suis en train de lire votre livre pour un travail de recherche et je tenais Ă  vous remercier pour votre compĂ©tence, votre volontĂ© de comprendre le phĂ©nomĂšne qu’est la pĂ©dophilie, un grand bravo, vous donnez beaucoup d’espoir aux enfants abusĂ©s. Merci beaucoup!





clarita

le 05/04/2011 à 00:10

une femme Ă  l’écoute ou j’ai Ă©tĂ© trĂšs sensible et en confiance. Elle est la personne que j’aurais aimĂ© rencontrer. Trouve les mots juste. MĂȘme si le chemin est encore long pour ma part. C’est pour cette initiative d’avoir crĂ©er cette association que je demanderais Ă  mon pĂšre de faire un don pour que cette association reste et ne disparaĂźt jamais. Toutes mes fĂ©licitations





michel

le 18/03/2011 à 00:16

Avec vous de tout coeur.





Miriem

le 08/02/2011 à 18:24

Bonjour, Bravo, vraiment; je ne suis malheureusement pas dans une situation financiĂšre qui me permettrait de faire un don (pour le moment) mais si je pouvais faire quoique ce soit pour aider, alors n’hĂ©sitez pas. Merci et encore bravo





Jean-Michel LOUKA

le 15/12/2010 à 15:04

Il faut savoir que, dans la plupart des cas, il aurait Ă©tĂ© beaucoup plus aisĂ©, plus directement efficace aussi, de prĂ©venir, d’aider Ă  la « castration des pulsions » (comme disait, par exemple, une Françoise Dolto) par un travail de parole avec un psychanalyste, plutĂŽt que de se retrouver plus tard, aujourd’hui, Ă  tout reprendre de ce chantier des pulsions avec un sujet qui a toujours cherchĂ© son « bon entendeur », mais qui ne l’a jamais rencontrĂ©. Lui avait-on mĂȘme proposĂ© ? C’est possible aujourd’hui grĂące Ă  l’association « L’Ange Bleu », sa prĂ©sidente et ses collaborateurs. Qu’il lui soit ici rendu, avec tous mes encouragements, un profond et sincĂšre hommage. Jean-Michel LOUKA psychanalyste, Paris





dauphinebb

le 06/11/2010 à 00:22

JE M APPELLE CHRISTINE ET J AI ETE VICTIME D INCESTE DE L AGE DE 5 ANS JUSQUE MES 28 ANS.a l age de38 ans j ai dit a ma mere que j ai ete victime d inceste mais elle me croix pas et depuit je suis sans famille,ma famille est brisée pour toujour.moi j ai coupée les pond je ne suis plus en contact avec eu.je voudrai avoir des conseil svp





achir

le 26/09/2010 à 03:24

et meme echange des informations a propos des pedophiles comme c est le cas d un francais intercepter a casablaca et rechercher pour pedophilie en france merci





achir

le 26/09/2010 à 03:18

bonjour je suis marocain et membre d une association touche pas a mon enfant qui traite un sujet tres delicatet qui est la pedopholie je vous bon courage et bonne continuation et si vous avez besoin d un coup de main ou des information n hesiter pas l enfance n a pas de nationalite ni de religion





ddidou886

le 13/08/2010 à 12:04

bonjour, je suis papa de trois enfants j’ai deux de mais enfants qui ont subits des attouchements sexuelles aprĂ©s trois ans de combats l’affaire Ă  Ă©tĂ© classĂ© sans suite je trouve ça inamissible surtout que la personne qui a fait ça c’est pas la premiĂ©re fois qu’il fait ça car il es toujours passer a coter de la prison en plus il y a eu plein d’erreur dans le dossier mon plus grand le vie trĂ©s mal qui soit pas punies j’aimerais bien etre un de votre correspondant sur poitiers j’ai vue vos cordonnĂ©es sur le journal car deux musiciens sont en train de vous faire un spectacle voila merci de me repondre et vraiment geniale votre association merci christophe





lamatrice

le 16/06/2010 à 16:30

merci a madame bennari de m avoir ecouter sans me juger avec une grande qualité ecoute et beaucoup experience ange cest vous madame bennari





prevention mineurs internet

le 16/06/2010 à 11:26

bonjour, depuis mon dernier passage et notre derniĂšre communication je vous annonce la naissance de notre bĂ©bĂ© oups ,il a dĂ©jĂ  trois mois http://innocenceendanger.e-monsite.com/ qui va bientĂŽt ĂȘtre appelĂ© http://www.i-p-r-a-prevention-mineurs-internet.org avec tout mes remerciements pour vos conseils leur d’un Ă©change de mail cordialement philippe





narimen

le 19/04/2010 à 12:01

franchement c’est encouragent de savoir; pour commencer qu’il ya a une oreille qui vous ecoute sans que vous puissiez etre juger bien au contraire se serait,bien si votre assosiation puisse s’agrandir a travers le monde que l’ange bleu devient une assosiation connu umpeu partout dans le monde je vous souhaite bon courage et un grand bravo a tous les bĂ©nĂ©voles et a vous madame bennari bonne continuation.





AMMA

le 17/04/2010 à 17:28

Bonjour, Je suis bienheureuse de vous lire et de voir rĂ©uni-e-s, pour la bonne cause, des personnes des 2 genres, ayant ou n’ayant pas perdu leur qualitĂ© de victimes. J’exerce la profession et le bĂ©nĂ©volat de ThĂ©rapeute et suis ravie que vous sachiez vous entourer de professionnel-le-s sans ĂȘtre accusable de clientĂ©lisme J’avais moi mĂȘme Ă©tĂ© une gosse victime de faits incestueux intrafamiliaux. Bien que mes actions en justice et en police aient eu pour rĂ©sultat un non lieu, sans que je sois condamnĂ©e Ă  une amende civile,je sais pertinement que le pĂšre de nos 3 filles est un pĂ©docriminel.Je me suis libĂ©rĂ©e de son emprise par la dĂ©sobĂ©issance civique et la conversion religieuse et souhaite intenter un jour une procĂ©dure canonique de nullitĂ© de mariage... Quant Ă  son procĂšs, ainsi que celui de ses acolytes, souhaitons qu’il aura lieu prochainement, aprĂšs 13 ans d’impatience. Les souffrances associatives ne nous aurons pas Ă©tĂ© Ă©pargnĂ©es non plus. Votre engagement me redonne une fameuse confiance en la nature humaine, en nos potentiels de rĂ©silience comme de prosilience. Mille et mille merci.





pechabricot

le 07/04/2010 à 00:23

Maman de trois enfants,je suis sans cesse derriĂšre eux depuis longtemps afin d Ăšviter de mauvaise rencontre sur le net.Je suis aujourd’hui invalide et j’aimerai m’investir auprĂ©s des familles pour les prĂ©venir ou les soutenir,je ne suis pas psychologue,mais j’ai une grande facilitĂ© de dialogue et surtout d’ùcoute.





le saint

le 13/02/2010 à 16:25

sinceres felicitation pour votre association je fais moi meme de la prevention sur netlog avec ce le groupe http://fr.netlog.com/groups/forcejustice ou je traite des sujets sur la maltraitance et la pedophilie d’ailleur je vous invite a le visiter et qui sait si vous trouvez cela tres bien pourquoi ne pas avoir une collaboration ensemble amicalement





BDB

le 06/12/2009 à 15:26

Je vous soutiens de tout coeur. J’espĂšre qu’un jour, plus aucune image ne sera diffusĂ©e via Internet car malheureusement, il est facile d’en trouver. J’ai eu l’occasion de voir un reportage sur M6 concernant la pĂ©dophilie sur Internet et j’admire votre bonne action. Je suis archi pour la suppression des tchats d’adolescents sur Internet. Je ne comprends mĂȘme pas pourquoi cela existe. C’est extrĂȘmement dangereux ! Quand on voit le nombre d’adultes qu’il y a sur ces tchats... cela fait vraiment peur. Je vous le rĂ©pĂšte, je vous admire ! Des gens comme vous, il devrait y en avoir plus ! Peut-ĂȘtre que cela rĂ©duirait toutes ces ”mafias” qu’il y a sur Internet.





indie

le 29/11/2009 à 20:41

Bonjour, Un petit mot pour vus soutenir dans votre action et faire en sorte qu’unjour cette horreur s’arrete. Maman de deux enfants, je ne peux imaginer comment l’on peut faire cela a des petits bouts. Continuez et meme si je ne suisavec vous au travers de mon ecran sacez que vous avez tout mon soutien et mon respe dans ce travail d titan. Bien respetueusement





soso

le 29/11/2009 à 18:46

Bonjour, j’ai entendu parler de votre action dans le magazine 66 minutes. je suis admirative de ce que vous faites, et je pense que c’et une solution car l’écoute est souvent pas facile Ă  trouver surtout dans ces cas...fĂ©licitations!! Je ne peux pas vous ĂȘtre utile car je ne fais aucun des mĂ©tiers que vous citez mais je suis de tout coeur avec vous.





papisissou

le 29/11/2009 à 18:06

je regarde 66 minutes sur M6 et dĂ©couvre votre associations .on devrait en parler plus Ă  la tv,pour sensibiliser les gens. continuĂ© votre combat il est nĂ©cessaire,je ne peus pas donner de mon temps car je ne pourrai pas en avoir un en face de moi ,je n’accepte pas cela . bravo trĂ©s beau reportage et associations





johana

le 16/11/2009 à 22:15

Un petit message pour vous soutenir dans votre combat,heureusement que vous etes lĂ  pour les victimes en esperant qu elles diminuront un jour..j ’aimerai vous aider mais je n ai aucun mĂ©tier qui pourrer vous aider..je suis de tout coeur avec vous et serai ravie de donner de mon temps pour aider l association .





AnaĂŻs

le 09/11/2009 à 19:50

Comme vous le dites si bien ” C’est souvent dans les situations d’inceste que les traumatismes sont les plus profonds. ” Je souhaite Ă©normement de courage , de bonheur , d’amour , de vie a toutes ces personnes victimes de tout cela . Gros bisous





Simon

le 04/11/2009 à 18:16

Juste un petit mot pour remercier l’association L’ange bleu et l’encourager pour la suite de son travail. MĂȘme si je ne me sens pas directement concernĂ© par la question de la pĂ©dophilie, j’ai pu grĂące Ă  ce site et son contenu apprendre des choses intĂ©ressantes, me poser des questions nouvelles, Ă©tablir davantage de nuances, et donc faire Ă©voluer positivement mes idĂ©es sur cette complexe question. Merci et bonne continuation.





Aurélie

le 28/10/2009 à 07:58

Le meilleur mĂ©dicament que je peux avoir pour me reconstruire est en forme d’ange et de couleur bleu seule Latifa Ă  ce jour a pu me le donner. Merci Ă  toi Latifa pour ton aide et ton Ă©coute prĂ©cieuse, ta gĂ©nĂ©rositĂ©, merci pour la chaleur que tu apporte a mon cƓur. Merci aussi Ă  toi Nicolas car tu y es pour beaucoup dans ma reconstruction. Merci Ă  L’Ange Bleu pour toute ces rencontres magnifique.





Orroz

le 25/10/2009 à 15:20

Un petit mot pour remercier et encourager vivement Latifa pour son combat pour la vérité, tant pour les enfants abusés que pour les pédophiles, qui ne sont pas tous des agresseurs sexuels.





martine cannes

le 25/10/2009 à 11:40

un coucou de cannes pour vous dire que ma présidente me manque beaucoup et pour encourager nicolas qui fait du bon travail ! à bientÎt mes anges...





martine

le 25/10/2009 à 11:31

un ptit coucou de cannes Ă  ma prĂ©sidente qui me manque beaucoup...et a nicolas pour l’encourager dans son travail kissous et Ă  bientĂŽt les anges...





Lalie

le 25/10/2009 à 11:12

Il n’y a pas de mot suffisamment fort pour exprimer ma reconnaissance envers l’Ange Bleu: l’une des rares associations -la seule ?- qui Ă©coutera et s’adaptera Ă  chacun. Victimes ou pĂ©dophiles: personne ne vous jugera ici, l’Ange Bleu est lĂ  pour vous aider. Des correspondants gĂ©niaux et de confiance prĂȘts Ă  entamer de longues discussions, rĂ©actifs, d’excellents conseils et comprĂ©hensifs. Un remerciement tout particulier Ă  Nicolas qui soutient un ami depuis des mois, et dont la gentillesse n’a d’égal que l’intelligence de ses conseils. Merci Ă©galement Ă  Latifa que j’ai hĂąte de rencontrer, pour la force de coeur qu’elle met dans cette action. Merci enfin Ă  chaque correspondant, chaque bĂ©nĂ©vole pour ce temps offert Ă  la cause. Aidons-les Ă  aider... Tous mes encouragements Ă  tous ces anges.





le long hervé

le 24/10/2009 à 20:57

pour latifa, son honnĂȘtetĂ© ,son combat et sa foi loin des prĂ©jugĂ©s c est une Ăąme libre , grace Ă  elle , j ai Ă©coutĂ©, et pu entendre ce qui me faisait de moi en en cĂ©dant Ă  la rage ’un non homme’.





© 2005 : Association L'Ange Bleu - Conception : KANYOO - Développement : Willm N.
Hébergement : 1&1 - Webmaster : webmaster(at)ange-bleu.be
L'Ange Bleu est une association régie par la loi du 1er Juillet 1901 Préfecture de Police de Paris : N°135 801 – P.J.O. n°1787 du 4 Juillet 1998


"Préservons leur avenir : protégeons l'environnement"